×
google news

Soro affirme avoir appelé Ouattara

L’ex-Premier ministre de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, qui vit en exil depuis 2019, a révélé le 4 avril dernier qu’il a eu une conversation téléphonique avec le président Alassane Ouattara. Cette conversation est décrite comme un pas vers l’apaisement politique dans le pays, selon Africa Intelligence. Soro a publié une courte déclaration sur les réseaux sociaux affirmant que l’appel avec le leader de l’état a eu lieu en mars et selon lui, était marqué par une grande cordialité. Soro a maintenu son engagement à promouvoir la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire et à rester ouvert au dialogue.

D’après les proches de Soro, c’est la première conversation directe entre les deux hommes depuis près de cinq ans. Dans un tweet, Soro a déclaré : « Ce n’est pas une blague. La prochaine fois, ça sera en Côte d’Ivoire. L’élection présidentielle de 2025 n’est plus loin. Il faut s’activer ». Aucune réaction instantanée de la présidence ivoirienne n’a été obtenue le jeudi matin.

En février, le président Ouattara avait accordé son pardon à une cinquantaine de prisonniers, dont plusieurs étaient proches de Soro et avaient été condamnés pour « tentative de coup d’Etat ». Africa Intelligence a rapporté le jeudi matin que les deux hommes ont eu deux conversations téléphoniques, le 29 et le 30 mars, au cours desquelles ils ont convenu de reprendre contact pour discuter des détails d’une possible « réconciliation ».

Guillaume Soro, l’ancien premier ministre et président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, ainsi qu’ex-chef de la rébellion qui avait la mainmise sur la partie nord du pays dans les années 2000, a eu des démêlés avec Alassane Ouattara en 2019, ce qui a suscité son exil. Absent lors de son jugement en 2020, il a été sanctionné à une peine de vingt ans de détention pour le « recel de détournement de fonds publics » en Côte d’Ivoire. L’année suivante, il a également été passible d’une condamnation à perpétuité pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Soro est retourné en Afrique fin 2023 et se déplace entre le Niger, le Burkina Faso et le Mali, tous trois gouvernés par des régimes militaires. Les prochaines élections présidentielles ivoiriennes sont prévues pour octobre 2025.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1386
Actualité

Gouverneur du Texas gracie meurtrier antiraciste

23 mai 2024
Texte réécrit : "RAPPORT DE NEW YORK En plein été 2020, une paire de mois après le tragique décès de George Floyd, un Afro-Américain, tué par un officier de police…
example 1384
Actualité

« Cauet en vue pour agressions sexuelles »

23 mai 2024
Sébastien Cauet, animateur de renom, est en détention préventive depuis mercredi dans le contexte d'une enquête qui l'accuse de viols et d'agressions sexuelles, des allégations qu'il réfute, nous l'a-t-on révélé…
example 1383
Actualité

Projet de réforme audiovisuelle repoussé

23 mai 2024
Le plan de fusion des médias publics soutenu par Rachida Dati, la ministre de la Culture, est en retard. Son évaluation à l'Assemblée nationale a été différée le jeudi 23…