×
google news

« Grossesse vieillit, accouchement rajeunit femmes »

Par opposition à notre âge chronologique, qui progresse solidement, notre âge biologique ou physiologique, qui représente nos capacités de fonctionnement, est variable. Il augmente selon divers facteurs tels que le stress, les maladies, les opérations chirurgicales et même la grossesse. En 2023, dans le journal Cell Metabolism, des recherches conduites par Jesse Poganik, généticien à l’Hôpital Brigham and Women’s (affilié à la Harvard Medical School), à Boston, ont révélé que la maternité provoquait un vieillissement moléculaire accéléré chez les souris et les femmes. Cependant, l’âge biologique peut aussi inverser sa progression. Des études basées sur ces recherches, également publiées dans Cell Metabolism le 22 mars, ont suggéré qu’après l’accouchement, l’âge biologique diminue, en particulier chez les femmes qui allaitent ou qui ont un indice de masse corporelle plus faible que la moyenne. Plus précisément, les chercheurs ont analysé des prélèvements sanguins de 119 femmes à quatre moments différents lors de leur grossesse – au début, au milieu, à la fin et environ trois mois après l’accouchement pour 68 d’entre elles. À travers l’analyse de diverses horloges moléculaires, les chercheurs ont observé des changements dans la méthylation de l’ADN – une régulation de l’expression des gènes – qui peut être considérée comme un indicateur de vieillissement. L’âge biologique a diminué de 3 à 8 ans.

Ces scientifiques ont détecté des changements dans les leucocytes (globules blancs) et ont constaté une croissance variant de 0,7 à 2,52 ans chez ces femmes en gestation. « Cependant, le renversement notable de l’âge biologique entre la fin de la gestation et les trois mois qui suivent l’accouchement était totalement imprévu. C’est ce qui nous a le plus surpris », avoue Kieran O’Donnell, spécialiste de la santé périnatale à la Yale School of Medicine et auteur principal de la recherche. « Nous avons observé une réduction de l’âge biologique de trois à huit ans. »
Cette recherche se distingue également par le fait que les scientifiques ont identifié l’indice de masse corporelle avant la gestation et l’allaitement comme deux éléments qui peuvent avoir une influence sur le vieillissement biologique de la mère pendant la gestation et après la naissance. En réalité, l’âge biologique chez les femmes en gestation présentant un indice de masse corporelle de 30 (équivalent à l’obésité modérée) était supérieur de 0,7 à 1,4 an à celui de celles dont l’IMC était de 23.
Il vous reste 42,22% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 817
Actualité

« Marques dépensent 80 milliards sans ventes »

14 avril 2024
Selon une étude de la société indépendante de recherche Juniper Research, près d'un quart des dépenses publicitaires en ligne des marques est actuellement détourné par des arnaqueurs. Les entreprises espèrent…
example 816
Actualité

« Michel Sadelain honoré pour traitement cancer »

14 avril 2024
Le prestigieux "Oscar de la science", le Breakthrough Prize, a été décerné au scientifique franco-canadien Michel Sadelain le samedi 13 avril à Los Angeles. Reconnu pour ses travaux innovants dans…