×
google news

« Famille Paccard: Art des Cloches Depuis 1796 »

Au-dessus du lac d’Annecy, se distinguent quelques cygnes majestueux, avec en arrière-plan les sommets du massif des Bauges, site du parc naturel régional. Non loin des Alpes françaises, dans le village de Sevrier en Haute-Savoie, les employés de la fonderie de cloches Paccard sont à pied d’œuvre dès l’aube. Plusieurs travailleurs compétents y versent du bronze liquide, un mélange de cuivre et d’étain, en suivant une routine bien établie, qui sert ensuite à remplir le moulage de futures cloches.

Des flammes jaillissent du four dans une chaleur intense. Ils sont tous vêtus de combinaison de coton tissé d’aluminium pour se prémunir des éclaboussures. David Ughetto, âgé de 50 ans et perché à plusieurs mètres de haut sur une échelle, verse soigneusement le métal liquide à une température de 1 200 degrés. Avec trente ans d’expertise, ce maître de fonderie supervise toutes les phases de la fabrication.

Deux tatouages ornent son bras gauche : une cloche et la cathédrale de Rouen. Il a contribué à la restauration du carillon de celle-ci en 2014. « Mon travail est inscrit dans ma chair », affirme-t-il avec fierté, tout en admirant le « mystère scintillant du métal durant le versement ».

Le bruit des machines est constant. Le bronze en fusion est déversé dans des moules de cloches de différentes dimensions qui, telle des matryoshkas, sont rangées sur d’immenses étagères d’acier, attendant plusieurs heures avant leur démoulage.

La famille Paccard, avec un héritage familial et royaliste qui remonte à 1796, est reconnue pour la fabrication des cloches les plus anciennes de France, avec un artisanat inimitable. Lors de la révolution, la production de cloches par la famille Paccard, qui était royaliste et anti-révolutionnaire, était vue comme une forme de résistance contre les républicains qui réquisitionnaient et refondaient les cloches pour produire des armes.

Plus tard, en 1891, la famille se fait connaître par l’élaboration de la plus grande cloche de France, la Savoyarde. Cette cloche, qui pèse plus de 19 tonnes avec un diamètre de trois mètres et une circonférence de neuf mètres, est toujours présente dans la basilique du Sacré-Coeur à Paris, classée comme monument historique. A l’époque, c’est l’archevêque de Chambéry, Mgr Leuillieux [1823-1893], qui avait initié sa création pour le monument parisien.

La famille Paccard réalise également les décorations des cloches à l’aide de cire, représentant des puissances célestes, des saints ou des paysages montagnards. Les cloches peuvent peser des dizaines de tonnes ; la World Peace Bell, la plus grosse cloche en volée au monde, également coulée par la fonderie Paccard pour la Millennium Monument Company à Newport, Kentucky (États-Unis), pèse plus de 42 tonnes si on inclut le joug et le battant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…
example 1170
Actualité

« Zelensky implore armes pour Ukraine »

20 avril 2024
Parcourir l'ensemble de nos articles, synthèses et documentaires au sujet du conflit en Ukraine Les écrits, le déchiffrage, et les analyses du « Monde » Ukraine dans le pétrin, Washington…