×
google news

Cinq morts, trente blessés à Gaza

En réponse à une nouvelle tragédie lors d’une distribution de nourriture à Gaza, le Croissant-Rouge palestinien a révélé que cinq individus ont perdu la vie et trente autres ont été blessés le samedi 30 mars, juste avant la levée du soleil. Ce funeste événement s’est déroulé pendant que de nombreuses personnes attendaient l’approvisionnement d’environ une quinzaine de camions de farine et d’autres produits alimentaires près du rond-point de Koweit. Ce site avait déjà été le théâtre d’incidents similaires ces dernières semaines, d’après les secours.

Les vidéos capturées par l’Agence France-Presse montrent les camions avançant dans l’obscurité entourée de feux de détritus, avec des tirs, des cris et le son strident des klaxons des véhicules lourds qui tentent de passer. Selon le Croissant-Rouge, trois personnes sont décédées suite à des tirs. Des témoins ont également rapporté que des personnes des « comités populaires de protection », responsables de superviser la distribution de nourriture, ont tiré à bout portant, tandis que des personnes étaient renversées par les camions en raison de la confusion et de la ruée. Au même moment, il semblerait qu’il y ait eu des tirs intensifs de chars israéliens situés à quelques centaines de mètres de là, bien que la cible de ces tirs reste incertaine.

L’armée israélienne n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l’Agence France-Presse. Toutes les victimes ont été transportées à l’hôpital baptiste de Gaza.

Dans un Gaza menacé par la famine, plusieurs distributions de nourriture ont mené à des tragédies similaires ces dernières semaines. Lundi dernier, six personnes sont mortes dans la cohue pour attraper des colis largués par parachute, selon le gouvernement du mouvement islamiste Hamas.

Le 23 mars, le ministère de la santé, dirigé par le Hamas, a déclaré que vingt-et-un individus ont perdu la vie et vingt-trois autres ont été blessés pendant la distribution d’aide au carrefour de Koweit, attribuant les pertes à des tirs de chars et des obus lancés par l’armée israélienne. Cette dernière a toutefois réfuté avoir ciblé les Palestiniens pendant la distribution.

Le 14 mars, une autre tragédie a eu lieu au même carrefour avec un bilan de 20 décès et plus d’une centaine de blessés, toujours selon le ministère. Le 29 février, dans l’ouest de Gaza, deux cent personnes ont été tuées, d’après la même source.

La distribution de l’aide alimentaire aux habitants de Gaza, notamment ceux qui se trouvent au nord de la bande de Gaza – environ 300 000 personnes – rencontre de grandes difficultés. Les convois entrent au compte-gouttes du sud du territoire.

Le chef de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), Philippe Lazzarini, a de nouveau appelé Israël, vendredi, via le réseau social X, à « permettre à l’UNRWA d’atteindre le nord de la bande de Gaza avec des convois de nourriture quotidiennement et d’ouvrir d’autres points de passage terrestres ».
Recycler ce contenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…
example 1170
Actualité

« Zelensky implore armes pour Ukraine »

20 avril 2024
Parcourir l'ensemble de nos articles, synthèses et documentaires au sujet du conflit en Ukraine Les écrits, le déchiffrage, et les analyses du « Monde » Ukraine dans le pétrin, Washington…