×
google news

Répartition des renforts judiciaires par Dupond-Moretti

Eric Dupond-Moretti a révélé le jeudi 28 mars le détail des renforts judiciaires qui seront déployés dans les 164 juridictions de France. Il prévoit que 1500 juges (dont 150 seront affectés ultérieurement), 1800 secrétaires de justice et 1100 auxiliaires de justice seront intégrés dans les tribunaux d’ici 2027. Cette initiative importante, surnommée « plan de recrutement », est une mesure essentielle du réarmement judiciaire de notre pays, s’est réjoui le ministre de la Justice, en déplacement à Annecy. Il affirme que ces initiatives de recrutement permettront d’améliorer les conditions de travail de tous ceux qui se consacrent quotidiennement au service public de la justice, tout en rapprochant et en accélérant le processus de justice pour nos citoyens.

Ces recrutements à grande échelle ont été annoncés il y a plus d’un an, d’abord lors de la présentation du plan d’action pour la justice en janvier 2023, puis lors de l’adoption de la loi d’orientation et de programmation au printemps de la même année. Une première répartition a été effectuée à la fin de l’été 2023, mais le détail précis des renforts restait inconnu. A présent, chaque juridiction sait quels renforts elle va recevoir. Le ministère a souligné l’importance de la consultation sur le terrain dans cette démarche : la répartition des renforts a d’abord été réalisée au niveau des cours d’appel, et c’est à elles de redistribuer ces renforts parmi les différents tribunaux de leur circonscription. Leurs propositions ont été validées à 99% par les services du ministère de la Justice.

Les professionnels du secteur juridique, qui ont souvent connu des années difficiles, seront probablement surpris par les nouvelles données fournies par leur ministère. Pour citer quelques exemples, le tribunal d’appel de Paris recevra un renfort de 596 employés supplémentaires. Ce nombre comprend 184 nouveaux juges (dont 37 à Bobigny, 22 à Créteil, 51 à Paris, 11 à Meaux, entre autres), 258 greffiers (58 à Bobigny, 45 à Créteil, 59 à Paris et 16 à Meaux) et 154 attachés de justice (30 à Bobigny, 21 à Créteil, 37 à Paris et 8 à Meaux).

En outre, la juridiction d’Aix-en-Provence, qui possède une importance juridique majeure, augmentera son personnel de 263 postes, notamment à Marseille (12 juges, 18 greffiers et 14 attachés de justice). Un autre exemple de cette même tendance est le cas de Douai : dans cette juridiction, on prévoit l’arrivée de 214 employés supplémentaires au cours des trois prochaines années, notamment à Béthune (11 juges, 9 greffiers et 8 attachés de justice), Lille (16 juges, 17 greffiers et 9 attachés de justice) et Valenciennes (11 juges, 7 greffiers, 6 attachés de justice).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés et reste environ 35,97% de ce texte à découvrir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1173
Actualité

Trois otages camerounais libérés au Nigeria

20 avril 2024
Trois travailleurs humanitaires camerounais, associés à l'ONG française Première urgence internationale (PUI), qui ont été retenus en captivité pendant cent jours, ont été libérés le vendredi 19 avril. Ils avaient…
example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…
example 1170
Actualité

« Zelensky implore armes pour Ukraine »

20 avril 2024
Parcourir l'ensemble de nos articles, synthèses et documentaires au sujet du conflit en Ukraine Les écrits, le déchiffrage, et les analyses du « Monde » Ukraine dans le pétrin, Washington…