×
google news

« Trump pourrait diriger pactole 3 milliards »

La valeur des invectives de Donald Trump sur les plateformes sociales dépasse les 5 milliards de dollars (4,6 milliards d’euros), selon les premières indications de la cotation boursière de Truth Social, la plateforme dont il est totalement dépendant. En conséquence, Donald Trump, qui est le principal actionnaire, pourrait finir par amasser une fortune de 3 milliards de dollars, ce qui représenterait plus du double de sa richesse actuelle, estimée à 2,6 milliards de dollars par Forbes.

Dans cette période tumultueuse, Wall Street semble avoir perdu le sens de la valeur de l’argent. Certes, la plateforme de médias a pour porte-drapeau Donald Trump, ancienne célébrité de téléréalité et potentiel président des États-Unis, mais son trafic a été réduit de moitié en un an (à environ 500 000 par mois). Au cours des neuf premiers mois de 2023, Truth Social a généré 3,3 millions de dollars de revenus publicitaires, payé 37,7 millions de dollars d’intérêts sur ses dettes et enregistré une perte nette de 49 millions de dollars. Une modeste PME sans croissance liée à un personnage célèbre de 78 ans !

Reddit, qui vient de faire son introduction en bourse, avait une capitalisation boursière de 8 milliards de dollars le vendredi 22 mars. Quant à Twitter, renommé X suite à son rachat par Elon Musk pour un montant jugé trop élevé de 44 milliards de dollars, il reste néanmoins le forum de dialogue mondial par excellence.

Stratégie ingénieuse.

L’histoire remonte à l’année 2021. Après avoir été expulsé des plateformes de médias sociaux suite à l’attaque du Capitole, Donald Trump a lancé son propre réseau, sans aucun capital pour le soutenir. Il a alors choisi de fusionner son entreprise avec Digital World Acquisition Corporation, une structure juridique assez vide sur le papier, créée par un banquier assez méconnu de Miami. Cependant, celle-ci a réussi à réunir la somme impressionnante de 293 millions de dollars en liquidités. La nouvelle entité a donc été estimée à 875 millions de dollars.

Depuis, près de 400 000 partisans de l’ancien président, probable candidat à l’élection présidentielle en 2024, ont investi dans ces actions, le créditant d’une capacité quasi-magique à transformer leur argent. Ces derniers ont quadruplé la valeur du titre en bourse. Par une astuce également effrontée, ils ont préféré investir dans ces actions plutôt que de financer directement la campagne de Trump, dans l’espoir de faire fructifier leurs investissements et d’éviter à leur héros un problème de faillite, celui-ci devant la justice new-yorkaise une somme de 454 millions de dollars.

Il est raisonnable de supposer que ces actions ne conserveront pas leur valeur très longtemps, même si la tendance de 2021, contre toute logique économique, a vu la valorisation de certaines actions populaires comme celles de GameStop et des cinémas AMC, en démontrant que les petits actionnaires peuvent peser face aux grandes institutions.

Pour consulter la suite de cet article, il faut être abonné. 39.28% de l’article reste à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 823
Actualité

« Conscience d’être ni homme, ni femme »

14 avril 2024
La toute première fois que j'ai été exposé au concept de non-binarité, c'était via les médias sociaux. À l'époque, j'avais 20 ans et je cherchais des informations sur l'homosexualité féminine,…
example 822
Actualité

Lorsque le Che et Mandela étaient reçus à Gaza

14 avril 2024
Avant le blocus d'Israël instauré en 2007, avec le soutien de l'Egypte, qui a isolé la bande de Gaza du monde extérieur, cette zone palestinienne a eu l'honneur d'accueillir au…