×
google news

« Séisme Politique: Bassirou Faye Mène Présidentielle »

Une révolution politique est en cours au Sénégal. Bassirou Diomaye Faye, le candidat qui appelle à un bouleversement systémique, a pris une solide avance peu de temps après la clôture des bureaux de vote pour l’élection présidentielle, le dimanche 24 mars. La question est maintenant de savoir s’il réussira à obtenir la majorité absolue lors du premier tour ou s’il devra participer à un second tour non encore programmé contre Amadou Ba, l’ancien premier ministre et bras droit du président sortant, Macky Sall. Les résultats provisoires départementaux doivent être rendus publics au plus tard mardi soir et la cour d’appel de Dakar a jusqu’à vendredi soir pour annoncer les chiffres nationaux.

La position de leader de Bassirou Diomaye Faye est un exploit que peu avaient anticipé. L’élection, qui a eu lieu suite à un report de dernière minute et une campagne courte, était imprévisible. Faye, le bras droit de Ousmane Sonko, le chef du parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), dissous par le gouvernement en juillet 2023, était peu connu du public jusqu’à il y a un an. Il a acquis sa popularité grâce à l’approbation de son chef, avec qui il a été libéré de prison seulement dix jours avant l’élection. Il avait été emprisonné pour « atteinte à la sûreté de l’Etat » après avoir dénoncé l’utilisation politique de la justice contre son mentor.

Les partisans de Diomaye n’y sont pas dupés. Après l’annonce des premières tendances sur les médias sociaux, son nom résonnait dans les rues de Dakar, où « Sonko, c’est Diomaye, Diomaye c’est Sonko » était scandé en wolof, suite à la fermeture des bureaux de vote ayant accueilli près de 7,3 millions d’électeurs tout au long de la journée. Le calme de la capitale a été brisé par une excitation soudaine. De nombreux jeunes et femmes, armés de casseroles, exprimaient leur enthousiasme à travers des cris de joie et des danses le long des routes.

Points de vote divulgués lentement

Bouba, un architecte de 35 ans qui fait partie des « motards patriotes » qui ont soutenu Bassirou Diomaye Faye lors de sa campagne électorale à travers le pays, est au quartier général de son candidat pour suivre les résultats. Les points de vote qui s’affichaient au fur et à mesure sur un grand écran semblaient prometteurs. « Je suis sûr que nous passerons le premier tour. Même si nous allons au deuxième tour, nous remporterons la victoire », déclare-t-il, exprimant sa joie et sa satisfaction.

Il reste 71,48% de cet article, qui est réservé à ses abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1175
Actualité

Élections: Plus de partis d’extrême-droite

20 avril 2024
Alors que l'élection approche, les candidats se préparent pour une éventuelle entrée au Parlement européen. Les sondages indiquent que les partis associés aux groupes Conservateurs et réformistes européens (ECR) et…
example 1174
Actualité

Base militaire bombardée en Irak

20 avril 2024
De nouvelles informations indiquent qu'un "bombardement" a eu lieu dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril sur une base militaire au centre de l'Irak. Cette base héberge…
example 1173
Actualité

Trois otages camerounais libérés au Nigeria

20 avril 2024
Trois travailleurs humanitaires camerounais, associés à l'ONG française Première urgence internationale (PUI), qui ont été retenus en captivité pendant cent jours, ont été libérés le vendredi 19 avril. Ils avaient…
example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…