×
google news

Origine des œufs de Pâques

Partager sur Facebook

L’Histoire des oeufs de Pâques Le IVème siècle Dès le IVème siècle, les historiens ont pu montrer que, déjà, les œufs étaient présents le jour de Pâques.
Il est entendu que ces œufs sont dus à l’établissement du carême, période pendant laquelle l’église demandait aux fidèles de jeûner pendant 40 jours.

L’importance du carême Si les croyants ne pouvaient plus manger, les produits non périssables qu’ils produisaient s’entassaient peu à peu dans les réserves de leur ménage, et c’est le cas des œufs de poule.
Pour épuiser les stocks d’œufs, on les offrait aux enfants, du jeudi saint, jusqu’au dimanche de Pâques.
Tous les œufs récoltés finissaient en omelette le dimanche saint.
Le XIIème siècle Les croyants commencent à s’échanger les œufs lors du XIIème siècle.
On offre les œufs à son prochain.
La noblesse, inspirée de ce modèle, crée des « œufs-joyaux », qu’ils échangent entre eux.
Le fait de concevoir des œufs de joaillerie est probablement à l’origine même des décors des œufs de Pâques d’aujourd’hui.

La symbolique Les œufs sont symboles de renaissance, de vie, et depuis toujours, ce sont des items vénérés par de nombreuses civilisations.
Il faut noter que le dimanche de Pâques célèbre la résurrection de Jésus Christ.
C’est étonnant que les œufs qui s’entassaient dans les foyers au IVème siècle sont aussi symboles de renaissance, et soient offerts le jour où Jésus Christ ressuscita.
Est-ce une coïncidence, ou une relation de cause à effet ? On ne le sera peut-être jamais.
La Tradition Aujourd’hui Les œufs de Pâques actuels Aujourd’hui, on a remplacé les œufs de poule traditionnels par des œufs en chocolat, ou en sucre.
En France, c’est seulement au XVIIIe siècle que l’on pensa à vider l’œuf, à remplir la coquille de chocolat, à laisser refroidir le tout et enfin d’emballer « l’œuf » en chocolat dans un papier décoratif.
La légende des cloches En France, le dimanche de Pâques, on dit aux enfants que les cloches ont apporté des œufs en chocolat dans les jardins, après s’être rendues à Rome remplir leurs paniers avec des œufs.
Aux États-Unis, c’est un lièvre qui cache les œufs dans le jardin.
En Alsace, c’est un lapin blanc, en Suisse, un coucou, etc.
.
Chaque pays a sa propre légende de Pâques.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media