×
google news

Analyse et critique du livre Harry Potter et les Reliques de la Mort

Partager sur Facebook

Les reliques de la mort enfin Les reliques de la mort consacrent l’ascension du seigneur des ténèbres.
Harry va découvrir des secrets sur Albus Dumbledore.
Enfin Harry doit détruire les Horcruxes de Voldemort, les petits bouts de l’âme de celui-ci enfermé dans des objets.
Dans ce dernier livre, Severus Rogue est nommé directeur de Poudlard.

Harry et ses amis vont en apprendre davantage sur les reliques de la mort.
Ce sont trois objets légendaires, qui auraient été fabriqués par la Mort elle-même : la Baguette de l’Aîné, la Pierre de Résurrection, et enfin la Cape d’invisibilité que Harry a déjà en sa possession.
Harry va voir les souvenirs de Rogue tué par Nagini.
Rogue le méchant sorcier en réalité était amoureux de Lilli Potter et était devenu un espion en commettant ses trahisons pour Dumbledore.
Rogue apparait finalement comme un vrai héros.
Et c’est là le retournement.
Celui-ci est donc aussi un héros au côté d’Harry qu’il chérissait en fait, en souvenir de Lilli.

Les reliques de la mort s’achèvent par une bataille mémorable à Poudlard.
Harry tue le seigneur des seigneurs des ténèbres.
Harry rencontre Potter Avec le dernier tome d’Harry Potter, on reste sur sa fin.
Peut-être, parce que ce que la magie ne prend plus et qu’on pressentait la fin.
Beaucoup de répétitions, de déjà vu dans ce dernier roman.
Mais en même temps c’est le plus abouti.
Il révèle le visage d’un personnage central Rogue décrié qui apparait comme le véritable héros.
Rogue est donc un antihéros qui vole la vedette à Albus.
Rogue apparait finalement sous son vrai visage un héros méconnu.
Harry Potter entre définitivement dans l’âge d’homme et une page se tourne pour tous ces lecteurs : celle de l’enfance et de l’adolescence.
Les reliques de la mort se clôt finalement sur une scène finale joyeuse qui a lieu 19 ans après, on assiste au premier jour départ c’est le premier jour d’école des enfants de Hermione, Ron et Harry sur le quai de la gare.
C’est donc sur un happy Potter que la saga se termine.
Et Harry apparait alors comme un papa modèle.
Le fils d’Harry porte deux noms Dumbledore et Rogue en hommage.
La boucle se referme.
Expelliarmus.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media