×
google news

Comment calculer son salaire ? (conseils)

Partager sur Facebook

Le point sur le salaire et la fiche de paie Le salaire brut est le salaire qui est négocié auprès de l’employeur.
Ce salaire peut être fixé soit par une grille salariale soit par un barème qui est fixé par les commissions patronales.
Le salaire brut doit être plus élevé que le SMIC.

Le salaire net représente le salaire que va percevoir réellement l’employé.
Il s’agit du salaire brut auquel on en déduit les charges salariales.
Le bulletin de paie, ou la fiche de salaire est un document qui fait un résumé du calcul du salaire du salarié.
Sur ce bulletin de salaire, certaines informations doivent nécessairement apparaitre.
Il s’agit : Du nom et de l’adresse du salarié.
De l’identité de l’employeur.
De la convention collective applicable au salarié.
Du poste du salarié et de son numéro d’identification.
Du nombre de jours de congé payé que le salarié a pris.
Du montant du salaire brut.
Du décompte des charges patronales et salariales.
Des primes.

Les charges salariales et les primes Les charges salariales représentent les versements effectués aux différents organismes sociaux.
Les charges salariales prennent en charge le CSG et CRDS, les cotisations versées à l’Urssaf, les cotisations Assedic ainsi que les cotisations de retraite et de prévoyance.
La CSG La contribution sociale générale est une taxe qui finance le système de protection sociale.
Cette cotisation représente 7,5% de 97% du salaire brut.
La CRDS La CRDS représente la contribution pour le remboursement de la dette sociale qui est une taxe qui vient renforcer la diminution de la dette sociale.
Cette cotisation représente 0,5% de 97% du salaire brut.
Les cotisations à l’Urssaf Ces cotisations garantissent : L’assurance maladie.
L’assurance vieillesse.
Les allocations familiales.
Ces cotisations correspondent à environ 8% du salaire brut.
Les cotisations à Pôle Emploi Ce sont les cotisations Assedic qui ont pour but de protéger l’employé en cas de chômage.
Ces cotisations correspondent à 2,4% du salaire brut.
À toutes ces cotisations salariales s’ajoutent les cotisations pour les retraites complémentaires.
Le taux de cotisation varie selon la caisse de retraite et du statut du salarié.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media