×
google news

Comment faire sécher du basilic ?

Partager sur Facebook

Choisir son basilic Dans un premier temps, il est indispensable de bien choisir le basilic.
Il est possible d’acheter du basilic frais dans le commerce tout au long de l’année même s’il est préférable de l’acquérir lorsqu’il est cultivé en pleine saison, c’est-à-dire l’été.

Bien entendu l’idéal reste de cultiver soi-même du basilic.
Au moment de la cueillette, avant que la plante ne soit fleurie, il faut sélectionner les feuilles de couleurs vives et d’odeur accentuée sinon le basilic risque de perdre de son piquant.
Nettoyer les feuilles Une fois triées avec soins, les feuilles doivent être lavées à l’eau froide et égouttées.
Il faut ensuite se débarrasser du surplus d’eau à l’aide d’un essuie-tout.
Adopter une méthode Avant d’énumérer les diverses façons de sécher le basilic, une idée maîtresse inéluctable ; les feuilles doivent sécher dans une pièce aérée, de température stable et à l’abri de la lumière, cela pendant plusieurs jours (en moyenne six jours suffisent) jusqu’à obtenir l’émiettement des feuilles.

La première manière est très souvent utilisée pour la conservation des autres herbes aromatiques comme la menthe, le persil ou encore la ciboulette.
Il s’agit d’enrouler étroitement une ficelle autour des feuilles puis de suspendre le tout.
Autre méthode utilisée, celle de déposer les feuilles sur et sous de l’essuie-tout.
Ce support peut être remplacé plus traditionnellement par une claie ou un treillis.
Il est également possible de ciseler les feuilles et de les déposer sur un cadre recouvert de gaze ou encore les passer directement dans un déshydrateur.
Enfin, une technique bien plus surprenante et innovatrice ; laisser les feuilles de basilic deux minutes à puissance élevée au four micro-ondes.
Attention, si les feuilles noircissent c’est qu’elles ne sont plus profitables.
Il suffit ensuite ranger le basilic dans un petit pot étanche dans un lieu frais et sombre.
Astuces de conservation Le séchage permet sa conservation, mais le basilic perd de son goût original au profit d’une saveur davantage mentholée.
Pour retenir le goût initial de cette plante, le plus intéressant est de le cuisiner frais où si besoin de le conserver, le congeler dans un bac à glaçon.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media