×

Tourisme à Malaga : ce qu'il faut voir et savoir

Partager sur Facebook

Histoire et situation Malaga fut créée par les Phéniciens au XIIème siècle av.
J-C.
Elle put se développer grâce à son port.
Elle est aujourd’hui la capitale de la Costa del Sol.
Elle fut occupée par les Maures jusqu’au milieu du XVème siècle.

La province accueille plusieurs parcs d’attractions aquatiques et de loisirs.
Elle est également très appréciée pour sa gastronomie avec le « Pescaito », ou « Le Tapeo » qui permet de déguster des tapas dans tous les établissements.
La semaine sainte et la Feria de Malaga rassemblent chaque année plus de cinq millions de personnes.
La ville est réputée pour ses larges avenues, ses palmiers, sa vie nocturne animée, ses musées et ses fruits de mer.
Lors des vacances à Malaga, en Espagne, il faut également s’arrêter dans l’une des bodegas pour déguster le vin local : le vin de Malaga.
Ce qu’il faut visiter – Le musée Picasso Malaga est la ville natale de Picasso et le musée des Beaux-Arts, qui date du XVIème siècle, se consacre à son œuvre tout comme de nombreuses galeries.

La maison où il est né, située sur la Plaza Merced, accueille une grande exposition.
Le musée lui-même est situé dans un ancien palais et vous pourrez y admirer plus de 200 œuvres de l’artiste.
– Le Centre d’Art Contemporain (CAC) de Malaga Il accueille les derniers courants d’arts plastiques.
– La Alcazaba C’est une forteresse datant de 1065 et qui abrite désormais un impressionnant musée archéologique.
Lors d’une visite de Malaga, il faut également passer par le château tout proche, construit également par les Maures.
À proximité, il y a également les vestiges du théâtre romain.
– Le golf Il y a une très grande concentration de terrains de golf de niveau international dans la région de Malaga.
On l’appelle parfois la « Costa del Golf ».
– La cathédrale de l’Incarnation de Malaga C’est un édifice vraiment imposant qui fait partie des dix monuments sacrés les plus populaires de toute l’Espagne.
Elle fut construite sur les ruines d’une ancienne mosquée.
Elle est surnommée la Manquita ou la Manchote, car l’une de tours ne fut jamais terminée.
– La Calle Marques de Larios C’est une large rue piétonne très commerçante et animée permettant de rejoindre la vieille ville.
On y trouve de nombreux restaurants et boutiques.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche