×
google news

Symptômes et traitements des rhumatismes inflammatoires

Les douleurs articulaires Deux types deux douleurs sont possibles au niveau des articulations : inflammatoire ou mécanique.
Elles s’opposent en tous points.
La douleur inflammatoire prédominent le matin avec un dérouillage de l’articulation supérieur à 15 minutes et pouvant durer plusieurs heures.

Elle est améliorée par les mouvements de l’articulation.

Enfin, elle réveille la nuit à cause de douleurs insupportables même lorsqu’on reste immobile.
La douleur mécanique est maximale lors des activités physiques.
Elle gène l’endormissement, mais ne réveille que très rarement.
Le dérouillage matinal excède rarement 15 minutes.
La chondrocalcinose Elle est due à des dépôts de cristaux de calcium au niveau des articulations.
Ici, les douleurs touchent les genoux et les poignets.
Elle est fréquente chez les personnes souffrant d’hémochromatose ou ayant des problèmes parathyroïdiens.
Le traitement repose sur la prise d’anti-inflammatoires comme le Bi-Profénid associé ou non à de la Colchicine.
L’articulation doit être mise au repos, surélevée avec de la glace dessus.

La goutte Elle est liée à un excès d’acide urique dans le sang, celui-ci va se déposer dans les articulations, le plus souvent dans le gros orteil.
Il existe une origine familiale à cette maladie.
La bière et une alimentation trop riche en viande favorise l’apparition de cette maladie.
Cette maladie peut aussi se déclencher sous la forme de calculs rénaux.
Le principal danger de cette maladie est d’augmenter le risque de mort par crise cardiaque.
Le traitement est décomposé en deux phases.
Lors de la crise de goutte, le malade prend de la colchicine pendant 3 semaines à raison de 3 comprimés par jour la première semaine, 2 la deuxième semaine puis 1 par jour la dernière.
Le traitement au long cours, c’est-à-dire entre les crises consiste en un changement de régime alimentaire : supprimer l’alcool et diminuer la viande dans un premier temps.
L’Allopurinol permet de lutter contre l’excès d’acide urique dans le sang et doit être pris toute la vie.
Ces maladies articulaires peuvent-être soignées par un médecin rhumatologue ou généraliste.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media