×
google news

Le laser est-il dangereux pour soigner la myopie ?

Le laser PKR (Photo Kératectomie Réfractive) Le laser PKR est une opération simple à réaliser, pour cela des faisceaux lumineux sont envoyés à la surface de la cornée afin de corriger sa forme.
Cette technique n’est pas dangereuse vu qu’il n’y a pas d’incision chirurgicale à réaliser.

Elle reste d’ailleurs la technique la plus répandue, mais elle n’est pratiquée qu’en cas de myopie faible inférieure à six dioptries.
Néanmoins, ce type d’intervention provoque une sensation de douleur parfois importante sur deux ou trois jours et une vision floue pendant plusieurs jours due à la cicatrisation de l’épithélium de l’œil.

Le LASIK (Laser in-Situ Keratomileusis) Le LASIK est une technique de chirurgie appliquée sur l’œil en vue de supprimer les effets de la myopie forte.
Depuis sa création, cette technique a beaucoup évolué et est très sûre aujourd’hui.
Cette technique consiste à découper une très fine couche en superficie de la cornée en vue de traiter la couche profonde de la cornée en appliquant le laser et de replacer la couche superficielle, qui elle, se cicatrise rapidement.

La mesure de l’épaisseur de la cornée permet de déterminer la taille de la couche à corriger avant l’intervention.
L’avantage de cette technique est d’être quasiment indolore cependant, il y a risque d’infection à cause de l’incision réaliser sur l’épithélium de l’œil.
Les problèmes liés à une chirurgie par laser Les yeux qui deviennent secs pendant plusieurs mois au cours desquels il faut utiliser un collyre pour rendre les yeux humides et les débarrasser des impuretés.
Une inflammation post-opératoire de la lamelle peut engendrer une vision très floue.
Ce flou disparait avec un traitement anti-inflammatoire local.
Pendant le traitement laser, l’œil du patient doit être centré sur l’axe visuel.
Pendant le traitement, le contrôle du centrage est effectué par l’opérateur grâce à un microscope spécialisé, et sur écran par un assistant opératoire.
La collaboration du sujet opéré est donc essentielle.
Il doit fixer, avant et pendant l’intervention, une lumière rouge.
Si, malgré toutes ces précautions, un décentrement est observé, une retouche au laser quelques mois plus tard sera indiquée.
Vision définitivement stable qu’après plusieurs mois.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media