×
google news

BT attire les milliardaires britanniques

Patrick Drahi, l’entrepreneur franco-israélien qui est aux prises avec une dette qui menace son empire Altice, d’un montant excessif de 50 milliards d’euros, dont 24 milliards attribués uniquement à SFR, son entité française, voit enfin un rayon de lumière financier. L’intérêt pour BT, l’opérateur britannique dans lequel Drahi possède une participation de 24,5%, a connu une résurgence.

Malgré avoir été abandonné au cours des deux dernières années, BT a enregistré une augmentation de plus de 40% à la bourse de Londres depuis mi-mai. Sa part est actuellement évaluée à 3,5 milliards de livres sterling (4,1 milliards d’euros). Si cette tendance se poursuit, le propriétaire de SFR récupérera bientôt ses coûts. Ses achats d’actions BT, initiés au printemps 2021, lui ont coûté au total un peu plus de 3,7 milliards de livres sterling.

Lors de l’achat initial de Drahi des actions de BT, beaucoup se demandaient pourquoi il investissait dans un groupe faisant face à une forte concurrence en matière d’accès Internet et impliqué dans un plan de déploiement de la fibre optique coûteux, estimé à plus de 20 milliards de livres sterling. De plus, sans siège au conseil d’administration de BT, quels étaient les moyens d’influence possibles de Drahi sur la direction de BT? Aujourd’hui, il semble que le risque pris par Drahi soit moins incongru qu’il n’y paraît. Carlos Slim, le milliardaire mexicain classé 17e fortune mondiale selon Bloomberg, a également montré son intérêt pour BT en acquérant 3,2% de son capital le 12 juin.

L’arrivée de Carlos Slim, spécialiste réputé des télécommunications, en tant qu’investisseur dans le groupe britannique est accueillie avec enthousiasme. Le groupe de Slim, America Movil, est le plus grand opérateur en Amérique du Sud avec plus de 280 millions d’abonnés mobiles et opère dans treize pays. En outre, Slim détient des participations dans Telekom Austria et six autres opérateurs d’Europe centrale et des Balkans.

Pour le groupe britannique, l’investissement du magnat mexicain est perçu comme un soutien, surtout alors qu’Allison Kirkby, récemment nommée directrice générale, commence à faire sa marque. Kirkby, connue pour son aptitude à prendre des décisions radicales, a promis lors de la présentation des résultats annuels 2023-2024 de doubler le cash flow disponible et d’augmenter le dividende pour les actionnaires dans les cinq prochaines années. Cette décision survient au moment où les investissements massifs dans la fibre optique ont atteint leur apogée et que le plan de réduction des coûts est en cours de réalisation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1530
Economie

« Paris 2024: Jackpot Airbnb pour propriétaires »

22 juillet 2024
À l'approche de l'arrivée de ses locataires, un homme nommé Romain, demeurant à Pantin (Seine-Saint-Denis) avec sa partenaire et leurs deux enfants, admet qu'il n'est pas complètement à l'aise. L'idée…
example 1486
Economie

Avionneurs submergés, peinent à livrer

22 juillet 2024
Du lundi 22 juillet au vendredi 26 juillet, Farnborough, une banlieue éloignée de Londres au Royaume-Uni, accueille un Salon international de l'aéronautique assez unique. Bien que les commandes d'avions soient…
example 1412
Economie

« Surtourisme : Fréquentation limitée à Bréhat »

21 juillet 2024
Réservez votre voyage et nous promettons une visite de haut niveau sur l'île", est le nouvel équipement que Olivier Carré, maire indépendant d’Ile-de-Bréhat (Côtes-d’Armor), encourage. Situé à dix minutes en…