×
google news

IA intégrant nos vies progressivement

Conversing with ChatGPT, the chatbot AI, became a phenomenon by the end of 2022 as it demonstrated a striking capacity to respond to complex questions. This caused a stir in the media and artificial intelligence (AI) became a buzzword in many companies’ marketing strategies. AI start-ups received substantial funding, collecting billions of euros, yet its place in our personal and professional lives remained uncertain. However, a year and a half later, its uses have started to become clear.

Chatbots such as ChatGPT serve a basic function: to converse via a simple chat window. Engaging with these AI is like conversing with a know-it-all entity by typing a question in natural language like, « which French athletes have won the most Olympic medals? ». Their understanding skills are quite impressive, responding succinctly and clearly in French. They don’t falter when presented with complicated questions like « why have world records advanced over the last century? ». They even remember the last question, so a conversation continues smoothly, despite occasionally giving entirely wrong responses, also referred to as « hallucinations ». As a result, it is crucial to verify any information provided on important matters such as health, finance, or politics.

Les intelligences artificielles conversationnelles possèdent une gamme de talents diversifiée. Non seulement elles sont capables de rédiger des ébauches de lettres, ce qui est très pratique lorsque l’on manque d’aisance en français, d’inspiration ou de temps, par exemple pour justifier l’absence d’un enfant de six ans à l’école, mais elles peuvent également résumer des documents. D’après une série de tests effectués par Le Monde, ces IA sont plus efficaces lorsqu’elles sont utilisées en version payante, car elles sont plus à même de traiter des documents volumineux ou d’importer des fichiers. Bien que leur capacité à produire des résumés soit un gain de temps considérable, il faut rester vigilant en raison de leurs « hallucinations ».

Ces intelligences artificielles conversationnelles sont accessibles via internet, mais également sous forme d’application mobile. Il est souvent nécessaire de s’inscrire pour les utiliser. Attention, cependant, car certaines d’entre elles ne sont pas à jour en termes d’actualité. Par exemple, les informations fournies par Le Chat, le robot de Mistral AI, sont arrêtées en 2021, tandis que celles de la version gratuite de ChatGPT (3.5) sont à jour jusqu’en 2022. Pour profiter d’une IA constamment connectée et disposant d’informations récentes, il faut souscrire à un abonnement (23 euros par mois pour ChatGPT 4). Heureusement, les IA de Microsoft et Google offrent ce service gratuitement. Un autre avantage des chatbots connectés est qu’ils ont tendance à halluciner moins fréquemment.

Cet article n’est pas totalement lu, encore 67,01% restent à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1530
Economie

« Paris 2024: Jackpot Airbnb pour propriétaires »

22 juillet 2024
À l'approche de l'arrivée de ses locataires, un homme nommé Romain, demeurant à Pantin (Seine-Saint-Denis) avec sa partenaire et leurs deux enfants, admet qu'il n'est pas complètement à l'aise. L'idée…
example 1486
Economie

Avionneurs submergés, peinent à livrer

22 juillet 2024
Du lundi 22 juillet au vendredi 26 juillet, Farnborough, une banlieue éloignée de Londres au Royaume-Uni, accueille un Salon international de l'aéronautique assez unique. Bien que les commandes d'avions soient…
example 1412
Economie

« Surtourisme : Fréquentation limitée à Bréhat »

21 juillet 2024
Réservez votre voyage et nous promettons une visite de haut niveau sur l'île", est le nouvel équipement que Olivier Carré, maire indépendant d’Ile-de-Bréhat (Côtes-d’Armor), encourage. Situé à dix minutes en…