×
google news

Naf Naf reste sous pavillon turc

La décision concernant l’avenir des 579 employés de Naf Naf a été prise. Le mardi 18 juin, le Tribunal de Commerce de Bobigny a résolu que la chaîne de vêtements, sous administration judiciaire depuis septembre 2023, serait reprise par l’entité turque Migiboy Tekstil.

Cette firme spécialisée dans la fabrication de fils et tissus, et employant 700 personnes en Turquie, prévoit de consacrer une usine en construction dans la province d’Ordu à la production des collections de la marque française. Devant les juges, ils ont promis de reprendre 99 des 111 boutiques Naf Naf, y compris deux outlets, et de sauvegarder 505 des 579 postes de travail.

Naf Naf conserve ainsi une relation forte avec la Turquie, un pays dont l’industrie des textiles est renommée pour la production de vêtements en coton et de jeans. Le précédent actionnaire, SY International, qui avait repris la marque lors d’une audience du tribunal en 2020, est également un fabricant turc.

Rachat d’actifs pour 1,5 million d’euros

Même si cet ancien détenteur n’a pas réussi à relancer l’entreprise fortement endettée et a dû demander une mise en redressement judiciaire pour une autre marque, Sinéquanone, qui a été liquidée en avril 2023, il demeurera un sous-traitant de l’entreprise. Face aux juges, Migiboy a affirmé que son projet est basé sur un partenariat avec la société SY International, fournisseur de longue date de la marque. Depuis 1986, il a confectionné une partie des collections Naf Naf.

Avec ce rachat, Migiboy vise à se convertir en un acteur du commerce de détail au lieu d’être uniquement fournisseur, comme indiqué dans le verdict du Tribunal de Commerce de Bobigny. Selon le nouvel acquéreur, l’achat des actifs de Naf Naf pour un montant de 1,5 million d’euros serait « une première occasion de s’engager dans cette direction ».

En 2023, l’homme d’affaires observa une baisse significative des ventes de sa propre entreprise de 23,6%, atteignant une somme de 55,9 millions d’euros. Cependant, l’ambition reste au rendez-vous. Son objectif est de revitaliser le commerce de la marque de mode féminine, visant ainsi une augmentation annuelle de 8,5% et un chiffre d’affaires total de 311,6 millions d’euros pour les trois prochaines années, comme précisé dans les documents soumis aux juges.

S’établissant comme une « success story » dans les années 1980 et 1990, Naf Naf fait face aujourd’hui à une période difficile. Fondée en 1973 par Gérard et Patrick Pariente, deux frères du quartier de Sentier, la marque a perdu son éclat après son intégration au groupe Vivarte entre 2007 et 2018, un groupe maintenant en voie de démantèlement. Pour un chiffre de 52 millions d’euros, la chaîne a ensuite été vendue au groupe chinois La Chapelle. À l’époque, elle comptait 474 points de vente, soit plus de quatre fois le nombre actuel.

L’article complet est disponible pour les abonnés, avec encore 13,78% à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 839
Economie

Concurrence entre fabricants chars, guerre Ukraine

12 juillet 2024
On pensait que les grandes batailles de chars comme Koursk en Russie, El-Alamein en Afrique du Nord et les Ardennes étaient reléguées aux annales historiques. Cependant, dans le contexte actuel…
example 837
Economie

« Transport aérien surmonte crise Covid-19 »

12 juillet 2024
Selon l'étude annuelle du cabinet AlixPartners dévoilée le jeudi 11 juillet, le secteur du transport aérien a non seulement retrouvé mais surpassé ses chiffres de 2019 après quatre ans de…
example 829
Economie

Ralentissement Chinois Affecte Marque Haut de Gamme Ba&sh

12 juillet 2024
L'industrie vestimentaire continue de rencontrer des difficultés, y compris dans le secteur du "luxe abordable", qui était pourtant jusque-là assez protégé. Ba&sh, une entreprise de mode pour femmes, illustre bien…