×
google news

Banque Centrale Européenne Réduit Prudemment Taux

La Banque centrale européenne (BCE) a pris une mesure prudente le jeudi 6 juin en réduisant ses taux d’intérêt de 4 % à 3,75 %. Cette réduction, attendue de longue date, annonce une nouvelle étape dans la bataille contre l’inflation dans la zone euro.
La première étape concernait l’augmentation dramatique des taux d’intérêt, qui sont passés de -0,5 % à 4 % entre juillet 2022 et septembre 2023. Depuis, une phase de stabilisation a eu lieu. La phase actuelle est caractérisée par la baisse des taux, même si le rythme exact reste inconnu. Lors de nombreuses questions posées lors de sa conférence de presse a ce sujet, la présidente de la banque, Christine Lagarde, a refusé de fournir une réponse claire.
Lagarde a déclaré qu’aucun engagement concernant la direction future des taux n’était pris et que toute décision serait basée sur les données économiques à chaque réunion. Bien que les marchés financiers prévoient deux à trois réductions supplémentaires cette année, Lagarde a évité de confirmer ces prévisions.
Cette réticence à s’engager met en évidence le défi délicat auquel la BCE est confrontée. Sa tâche principale est de maintenir l’inflation à environ 2 %. Cependant, l’inflation a connu une forte baisse, passant de 10,6 % en octobre 2022 à 2,6 % en mai. Cependant, ces derniers mois, ce déclin a ralenti, l’inflation ayant même légèrement augmenté, passant de 2,4 % à 2,6 % entre avril et mai.
« Le taux d’inflation domestique reste élevé » a ajouté Lagarde.

La situation économique de la zone euro semble s’améliorer après deux graves chocs externes. Une normalisation de la chaîne d’approvisionnement, mise à mal par la crise de Covid-19, et la situation énergétique suite à la fermeture des gazoducs par Poutine en 2022, sont désormais réglées. Cependant, l’économie continue de ressentir les répercussions de ces crises.

L’inflation reste préoccupante, particulièrement dans le secteur des services où les prix ont grimpé de 3,7% en avril à 4,1% en mai, rendant la Banque Centrale Européenne (BCE) nerveuse. En conséquence, les économistes de cette institution ont ajusté légèrement leurs prédictions d’augmentation des prix pour l’année suivante, passant de 2% à 2,2%. Mme Lagarde, la présidente de la BCE prévoit un chemin rocailleux vers la désinflation.

Pourtant, la BCE se montre un peu plus confiante en matière de croissance, en pariant sur une expansion de 0,9% du produit brut intérieur de la zone euro cette année (contre 0,6% initialement prédit en mars) et de 1,4% en 2025. La présidente confirme que malgré cinq trimestres de stagnation, l’économie a enregistré une légère hausse de 0,3% au premier trimestre et s’attend à ce que la reprise se poursuive. Ainsi, la baisse des taux d’intérêt tout en ayant une amélioration de l’économie constitue un défi pour la banque centrale. La partie restante de l’article demeure non lisible pour les non-abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 820
Economie

Nice-Matin Groupe rachète Bestimage Marchand

12 juin 2024
Le journal régional Nice-Matin, détenu par Xavier Niel (également actionnaire individuel du journal Le Monde), s'aventure dans l'univers des célébrités. Ce fut annoncé le mercredi 12 juin, lorsque la publication…
example 817
Economie

« Richesses minières du Congo: Avidité globale »

12 juin 2024
Dans la république démocratique du Congo (RDC), à l'est de Rubaya, les "digger" ont été contraints de suspendre temporairement leur travail le temps que les combats reculent. Cette interruption fut…
example 806
Economie

« SNCF lancera ses TGV en Italie 2026 »

12 juin 2024
La SNCF, déjà établie de différentes façons dans neuf pays européens, se lance dans un important marché étranger, où elle cherche à rivaliser avec les opérateurs traditionnels et locaux en…