×
google news

« Embryon d’une filière métaux en Europe »

L’Union européenne a mis en place un cadre en mars 2023 pour surveiller les métaux essentiels à la transition énergétique et à la défense, tels que le lithium, le cuivre, le nickel, le cobalt, le manganèse et les terres rares. Ces matériaux sont devenus critiques pour la production de batteries de voitures électriques, de panneaux solaires et de systèmes de guidage militaires. La Chine exerce un grand contrôle sur ces marchés, non seulement pour leur extraction mais aussi pour leur raffinage, risquant d’utiliser cette suprématie à des fins économiques et géopolitiques.

Le Critical Raw Materials Act, établi par l’UE en 2023, stipule que d’ici 2030, l’Europe devrait être en mesure d’extraire au moins 10% de ses métaux consommés, et de raffiner au moins 40% des minerais, en plus de développer un secteur de recyclage. Le plan est ambitieux étant donné que l’Europe a des ressources minières limitées et a été plus tardif que la Chine et les États-Unis à adopter de telles politiques.

En Chine, la sécurisation des approvisionnements en métaux stratégiques a été entamée il y a plus de vingt ans. Leur premier programme pour développer l’industrie métallurgique à l’échelle mondiale a été lancé en 2001. Les États-Unis ont pris conscience de ces problèmes une décennie plus tard, en 2011, sous la présidence de Barack Obama. Cependant, le véritable changement s’est produit en 2017 avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, qui a déclaré l’état d’urgence économique sur cette question, une politique qui a été poursuivie par son successeur, Joe Biden. Le code minier a également été simplifié.

D’après les dernières informations, divers projets d’extraction minière ont émergé en Europe. On peut citer les initiatives en Suède pour l’extraction du graphite et des terres rares, ainsi qu’au Portugal, en Allemagne et en Finlande pour l’exploitation du lithium. Cependant, les spécialistes estiment que l’Europe ne pourra subvenir qu’à 20 % à 30 % de ses besoins d’ici 2030. Face à cette situation, l’idée de développer des alliances stratégiques avec des pays exportateurs considérés comme amis est de mise. A cet effet, l’Union européenne (UE) a conclu un protocole d’entente avec l’Australie, un des principaux producteurs mondiaux de minerais critiques tels que le lithium, le mardi 28 mai.
Le rapport de Philippe Varin, ex-dirigeant de Peugeot Citroën et ancien président de France Industrie, sur les métaux critiques en France, a mis en lumière une préoccupation majeure. Remis à Emmanuel Macron en 2022, il révèle que la France dépend presque entièrement de l’importation pour s’approvisionner en métaux essentiels à la transition énergétique. Seulement 53.15% du contenu de ce rapport est accessible, le reste étant réservé aux personnes abonnées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1736
Economie

Restaurant du village athlètes Paris 2024

25 juin 2024
Sur le pont menant au restaurant du village des athlètes pour les Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024, on peut voir environ 200 drapeaux des pays participants. Cela…