×
google news

« UE : Vers un pacte de compétitivité »

Le « Pacte Vert » est une chose du passé, place maintenant au « Pacte pour la Compétitivité ». Ce dernier a été proposé par les dirigeants des états européens lors d’une réunion à Bruxelles le jeudi 18 avril, dans le but d’adresser les différences de croissance, de productivité et d’innovation entre l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Ces leaders ont ainsi proposé un plan d’action pour la future Commission européenne, dont le leader sera nommé après les élections européennes de juin.

L’économie est désormais au centre des priorités de l’Union Européenne (UE). La lutte contre le réchauffement climatique, qui avait été un des principaux focuses du mandat de la présidente de l’Union Européenne, Ursula von der Leyen, doit maintenant être mise au service de la croissance.

Charles Michel, président du Conseil, qui entretient des relations tendues avec l’ancienne ministre d’Angela Merkel, insiste sur ce point. Il dit : « La ‘Commission géopolitique’, à laquelle aspirait Ursula von der Leyen, doit maintenant se transformer en une ‘Commission économique' »,. Le président Emmanuel Macron défend ce point de vue, inclus dans l’agenda de compétitivité, en répondant : « sans une perspective géopolitique, je ne vois pas comment nous pouvons ignorer des questions aussi importantes que la paix et la guerre ».

Il sera aussi nécessaire de financer les transitions vers un futur vert et numérique.

Enrico Letta, l’ex-chef du gouvernement italien, a exposé un rapport alarmant sur l’économie européenne devant les dirigeants du continent, jeudi. Il a souligné un retard préoccupant de l’Europe par rapport aux Etats-Unis et à la Chine. Depuis 1993, le PIB par habitant a connu une hausse de 60% en Amérique, tandis qu’en Europe, il a seulement augmenté de 30%. Letta annonce qu’il est temps d’agir.

Le fossé s’agrandit rapidement ces derniers temps. La croissance européenne a difficilement atteint 0,5% en 2023, comparée à 3,1% aux Etats-Unis et 5,2% en Chine. Par conséquent, l’UE est devenue moins attrayante pour les investissements étrangers. D’après BusinessEurope, les investissements directs étrangers ont baissé de 68% entre 2019 et 2021, pendant que ceux en Amérique ont augmenté de 63%.

Quant au projet du « pacte pour la compétitivité », tous les vingt-sept sont d’accord pour le soutenir. Cependant, ils ne partagent pas la même vision sur son application, notamment sur la façon de financer les transitions écologique et numérique, qui coûteraient selon les estimations de la Commission, 650 milliards d’euros annuellement pour la prochaine décennie. Ils divergent aussi sur le développement de l’industrie de la défense. Les détails de l’article restants sont réservés aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1573
Economie

Douze blessés après turbulences sur Qatar Airways

26 mai 2024
Le dimanche 26 mai, un vol de Qatar Airways, QR107, reliant Doha à Dublin a rencontré des turbulences majeures lors de son passage au-dessus de la Turquie, causant des blessures…
example 1543
Economie

LBX: Transformation timide pour Lexus

26 mai 2024
Lexus, un expert dans la production de voitures propres et raffinées de type hybride, a également été remarqué pour sa stratégie commerciale peu conventionnelle. Au lieu de diversifier son catalogue…