×
google news

Comment financer un projet ?

Répertorier les sources de financement possible Afin de prévenir toute perte d’énergie due à l’envoi de nombreux dossiers, il est souhaitable d’identifier et de dresser une liste de toutes les sources de financement auxquelles on peut avoir accès.

La source de financement peut être externe ou interne.

Source de financement interne Un apport personnel minimum est souvent requis dans bien de dossiers de demande de financement des projets (projet immobilier, scolaire, création d’entreprise ou projet associatif, etc.
).
Pour beaucoup d’investisseurs, l’apport personnel constitue le gage de l’implication du porteur du projet.
Sources de financement externes Parmi les sources externes de financement de projet accessible, on peut distinguer : les subventions publiques : ces fonds sont directement gérés par les collectivités locales.
Il faut donc privilégier un financement de proximité en s’adressant directement à ces interlocuteurs.
Des structures comme Ademe peuvent soutenir des projets immo à faible consommation d’énergie ou accorder un financement pour l’achat d’un véhicule moins polluant.
les financements privés ; le « love money» : argent mobilisé auprès des parents, amis et connaissances.

Cet argent doit être considéré comme un apport en capital.
le capital-risque : cette forme de financement se fait avec participation ou non dans le capital.
Des structures de proximité de capital-risque comme Île-de-France Développement, CAP Décisif, Hedera agissent comme levier d’investissement pour les projets de proximité.
les prêts ; Les prêts et avances remboursables (PEA) ; Les prêts à taux zéro (PTZ) ou prêts d’honneur adapté aux personnes de disposant pas de caution ; Les prêts bancaires classiques.
Constituer son dossier La solidité du dossier présenté est une exigence commune à la quasi-totalité des investisseurs.
Il est donc souhaitable de s’assurer que l’organisme qu’on contacte ne dispose pas de « dossiers types » à soumettre impérativement si c’est le cas.
Sinon, il faudra anticiper les attentes et les éventuelles interrogations de votre interlocuteur en précisant : la nature du projet ; les résultats attendus ; vos moyens et ceux dont vous avez besoin ; le montant sollicité ; le budget prévisionnel.
Bons à savoir La solidité du dossier présenté est une exigence commune à la quasi-totalité des investisseurs.
Il est donc souhaitable de s’assurer que l’organisme qu’on contacte ne dispose pas de « dossiers types » à soumettre impérativement si c’est le cas.
Sinon, il faudra anticiper les attentes et les éventuelles interrogations de votre interlocuteur en précisant : la nature du projet ; les résultats attendus ; vos moyens et ceux dont vous avez besoin ; le montant sollicité ; le budget prévisionnel.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media