×
google news

« Parigo » Conseils Déplacement Paris 2024 JO

En été 2016, le débat sur rendre les voies sur berge de Paris piétonnes a échauffé les esprits, surtout chez les automobilistes. Bertrand Lambert, un journaliste, s’est alors rendu compte que la télévision ignorait les usagers de ces voies. C’est ainsi qu’est née l’émission « Parigo ». Plus de 238 épisodes après, cette émission hebdomadaire sur la mobilité a conquis un public par son mélange d’humour, de ténacité et de sérieux. Avec la fermeture des premières routes et stations de métro à Paris, « Parigo » adressera le sujet délicat de la mobilité en Île-de-France pendant l’été.

C’est lors de notre rencontre le 23 mai que Lambert a partagé ses réflexions sur le prochain épisode de l’émission. Il souligne les problèmes de transit entre les deux rives de la Seine à cause de la cérémonie d’ouverture et la fermeture des ponts. De plus, la suppression des correspondances en métro, comme la station Concorde qui sera fermée pendant quatre mois, aggravera les difficultés de déplacement. Lambert est frustré par cette décision d’interdire les correspondances, qu’il attribue à la RATP qui, selon lui, aurait pu les autoriser en dehors des heures de compétitions.

Malgré avoir eu plusieurs fois la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, dans son émission, ainsi que la maire de Paris, Anne Hidalgo, son adjoint aux transports, David Belliard, et les responsables successifs de la RATP, il n’a pas perdu l’espoir de les persuader. Il espère particulièrement les convaincre en ce qui concerne les lignes 13 et 1 et la station Champs-Elysées – Clemenceau.
Malheureusement, le ministre délégué aux transports, Patrice Vergriete, n’a pas pu se joindre à eux, mais deux invités ont confirmé leur présence : Florent Bardon, commentateur des JO en matière de transports, et Jimmy Brun, récemment désigné porte-parole du groupe RATP. Ils aborderont des questions d’utilité publique, pivot de l’émission, réitèreront la fonction de la voie olympique, mettront en évidence l’utilisation de Vélib’, Lime et d’autres vélos, et donneront des indications sur les parkings sécurisés, le tout en étant aussi explicatif que possible. L’objectif étant de faire adopter les bonnes pratiques par les utilisateurs, notamment l’utilisation des applications appropriées.
Il sera également fait mention des astuces pour faire face à l’augmentation tarifaire : « 5 euros le ticket de bus comme solution d’urgence ! » Le passe Navigo Liberté + est présenté comme solution abordable, mais uniquement pour les habitants de la ville de Paris et non pas pour les banlieusards, ce qui met en désavantage les personnes les plus démunies qui ne bénéficient pas d’un accès partiellement subventionné à leur passe Navigo par leur lieu de travail. Une situation que dénonce Bertrand Lambert, tout en gardant le sourire.
« 10 millions de touristes »

Il a été mis en exergue l’importance de certaines fonctionnalités supplémentaires du réseau, telles que l’utilisation de smartphones aux bornes, l’arrivée des rames MF19 et la future rapidité maximale du RER E à 120 km/heure. Cette dernière, impérativement réclamée par l’État, sera mise en service de façon partielle. A cela s’ajoutent les pistes cyclables durables et l’extension des lignes 14 et 11, qui contribuent à renforcer l’affirmation que les JO restent un moteur.

Cependant, une majorité de résidents d’Île-de-France craignent une période compliquée. Cette peur n’est pas absolue, étant donné que certains jours seront probablement plus gérables que d’autres. Attendus par millions, les « touristes philosophes » pourraient apporter un nouvel équilibre dans les transports, généralement peuplés de Parisiens épuisés et grondants. En ce qui concerne les déplacements en voiture, la situation est susceptible de se complexifier pendant les Jeux Paralympiques, suite à la réouverture des écoles et à la fermeture de certaines routes, ponts et stations jusqu’au 15 septembre pour le démontage des installations temporaires.

Inutile de s’alarmer, car toutes les réponses ne sont pas encore disponibles. Pour plus de détails, le dernier épisode inédit de la saison de « Parigo » sera diffusé le samedi 29 juin. Avec la participation du préfet de police de Paris et de Valérie Pécresse, ce magazine consacré à la mobilité durant les Jeux sera l’occasion d’un débat intéressant. Bertrand Lambert, le présentateur, restera à Paris pendant les jeux pour partager l’expérience commune malgré les défis.

« Parigo » est présenté par Bertrand Lambert et est aussi disponible sur Franceinfo. Tous les replays seront disponibles sur France.tv.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1385
Culture

« Jim Henson: Génie Marionnettiste sur Disney+ »

20 juin 2024
"Dans la section documentaire de Disney+, une demande spéciale pour le travail du virtuose Jim Henson (1936-1990) se fait sentir. Célèbre marionnettiste, réalisateur et entrepreneur, l'homme derrière "Muppet Show" a…
example 1374
Culture

« Un quart des Français préfèrent le théâtre »

20 juin 2024
Suite aux répercussions de la crise sanitaire du Covid-19 qui a conduit à l'arrêt prolongé des représentations théâtrales, une certaine normalité revient progressivement dans les salles de théâtre. D'après l’étude…
example 1360
Culture

« Montanari: Le corps résiste à l’idéologie »

20 juin 2024
Jean-Paul Montanari, âgé de 76 ans, dirige le festival Montpellier Danse depuis 1983. En tant que figure marquante de la chorégraphie contemporaine, il propose pour sa 44e et dernière édition…