×
google news

« Droit de Vote des Femmes: 80 Ans »

Le documentaire « Citoyennes! » diffusé le lundi 8 avril à 20h30 sur LCP célèbre le 80ème anniversaire du droit de vote pour les femmes en France, qui a été accordé le 21 avril 1944. Malgré qu’elle soit le 59ème pays à instaurer ce droit, la France l’a fait plus tôt que le Liechtenstein (1984) et la Moldavie (1993), mais plus tard que la Nouvelle-Zélande (première en 1893), l’Australie, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne, la Birmanie, l’Azerbaijan et d’autres. Le documentaire cherche à élucider la cause de ce retard, en explorant un siècle de luttes féministes.

À travers une narration classique et chronologique, cette production met en parallèle l’épopée féministe en France à celle des militants au Royaume-Uni et en Suisse. Elle contient également des archives fascinantes, comme l’interview de Louise Weiss détaillant pourquoi elle a refusé de rejoindre le gouvernement de Léon Blum, et un extrait du film « Les Résultats du Féminisme » de 1906 réalisé par la première cinéaste féminine, Alice Guy, dépeignant un monde « inversé » où les hommes font le ménage alors que les femmes discutent entre elles.

Ce film illustre les différentes phases de la lutte ardente et avant-gardiste des suffragettes au Royaume-Uni, sous la houlette de la séduisante Emmeline Pankhurst. Il incorpore des extraits du film « Les Suffragettes » de Sarah Gavron, réalisé en 2015. L’historienne britannique June Purvis souligne la répression exercée contre les activistes en grève de la faim – qui étaient nourries de force – un acte qui a fait pencher la balance en leur faveur auprès du public. Elles ont finalement obtenu l’égalité de vote en 1928.

L’historienne suisse Caroline Stevan, qui a co-écrit Citoyennes ! Il était une fois le droit de vote des femmes (Helvetiq, 2021), a examiné les caractéristiques propres à son pays qui ont entravé l’égalité entre hommes et femmes, à savoir la neutralité, la démocratie semi-directe et le conservatisme, sans oublier une pointe d’humour observable lors des manifestations de l’escargot géant ou des micro-trottoirs.

En France, le combat pour l’égalité a pris une tournure moins radicale après l’inscription de l’infériorité des femmes dans la loi par le code civil de Napoléon en 1804, et a été orchestré par les femmes de l’élite sociale. Les suffragistes se sont inspirées de figures favorables à leur cause, comme Victor Hugo, mais ont aussi dû faire face à des opposants, comme l’écrivain George Sand. Anne-Sarah Moalic, docteure en histoire, et l’historien Martial Poirson ont ensuite souligné les « occasions manquées ».

En parallèle, les réalisateurs du documentaire ont retrouvé trois femmes qui ont voté pour la première fois en 1945 : Marie-José Chombart de Lauwe, résistante, Marie-Louise Guipponi, célibataire convaincue, et Simone Darré, qui questionne la reportrice : « Vous pensez que ça va mieux maintenant ? » À présent, c’est le niveau d’abstention qui préoccupe. Il ne faut pas oublier que des femmes ont donné leur vie pour obtenir ce droit, un symbole de citoyenneté.

Citoyennes !, un film de Jean-Frédéric Thibault et Stéphanie Thomas, sera suivi d’un débat animé par Jean-Pierre Gratien (Fr., 2024, 52 min). Le film sera rediffusé le 14 avril à 17h30 et le 15 avril à 0h30 ; il sera également disponible en replay sur LCP. fr et la chaîne YouTube de LCP.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1223
Culture

« Biennale « Roma amor »: Chute des Empires »

20 mai 2024
La base militaire de la citadelle de Bonifacio, désertée depuis le milieu des années 80 suite au départ de la Légion étrangère, son dernier résident, a été réaffectée depuis deux…