×
google news

« Beyoncé lance « Cowboy Carter », hommage texan »

L’attente mondiale pour l’album country de Beyoncé, Cowboy Carter, a été extraordinaire. Cet opus unique de 27 titres est un hommage à ses origines texanes, tout en proposant un mélange de danse, soul et de hip-hop. Il s’agit du deuxième volet de sa trilogie musicale Renaissance, révélé lors du Super Bowl et finalement publié en ligne vers minuit durant la nuit de jeudi à vendredi, en fonction des timezones.

Beyoncé, célèbre pour ses danses énergiques et son incomparable style pop, R’n’B et hip-hop, connue pour des hits tels que Crazy in Love et Formation, offre avec Cowboy Carter une dédicace personnelle à la musique country. À 42 ans, cette Texas-born a fait sensation en annonçant un album dédié à ce genre musical très apprécié aux États-Unis, souvent lié aux chanteurs blancs, malgré ses origines afro-américaines.

L’album met en lumière le banjo, un instrument central du genre country, qui a en réalité des origines afro-américaines provenant des esclaves noirs des Caraïbes au 17ème siècle avant d’être adopté par les blancs des Appalaches aux États-Unis.

Le premier single de l’album, Texas Hold’Em, est un partenariat avec Rhiannon Giddens, une chanteuse qui célèbre les racines africaines de la country, utilisant tanto le banjo que l’alto. Grâce à cette chanson, Beyoncé est devenue la première chanteuse noire à classer un single country en tête des charts en fin de février.

Parmi les chansons, elle reprend notamment le classique Jolene de Dolly Parton, icône de la country, ainsi que Blackbird de Paul McCartney, une chanson des années 1960 dédiée à neuf adolescents noirs qui sont devenus des symboles du mouvement des droits civiques en intégrant une école réservée aux élèves blancs durant la ségrégation dans le Sud des États-Unis.

Controverses dans le monde de la musique

Beyoncé, anciennement membre du célèbre groupe féminin de R’n’B des années 1990 et 2000, Destiny’s Child, est devenue une icône à renommée mondiale. Sous le pseudonyme de « Queen Bey », elle excelle en tant que chanteuse, auteure, danseuse, productrice et actrice, ce qui lui a valu le titre d’artiste la plus primée dans l’histoire des Grammy Awards, les récompenses avancées par l’industrie musicale américaine.

Cependant, malgré ses 32 récompenses, Beyoncé n’a jamais remporté le prix du meilleur album, un fait qui a suscité de vives controverses sur le manque de diversité. Son mari, le rappeur Jay-Z (alias Shawn Carter), a récemment ravivé cette polémique en critiquant l’industrie musicale lors des derniers Grammy Awards en février.

En 2019, une autre controverse a fait surface lorsque le titre Old Town Road de Lil Nas X, qui mélange rap, hip-hop et country, a été exclu des classements country du magazine Billboard. Officiellement, la chanson ne comportait pas suffisamment d’éléments typiques du genre country.

Néanmoins, au fil des ans, plusieurs artistes noirs ont réussi à s’imposer sur la scène country, preuve en sont Tanner Adell, Willie Jones, Mickey Guyton et Brittney Spencer. Preuve de cette reconnaissance tardive, le titre emblématique de 1988 de Tracy Chapman, Fast Car, a remporté le prix de la meilleure chanson lors des Country Music Awards 2023, mais uniquement après que l’artiste blanc Luke Combs l’ait repris.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 811
Culture

« Exposition ‘Artistes et Paysans’ à Toulouse »

14 avril 2024
La représentation artistique de la vie rurale est une tradition millénaire, présente depuis l'époque de Sumer, en passant par l'Antiquité et l'Égypte des pharaons. Cette tradition n'a pas disparu au…
example 791
Culture

« Eiko Ishibashi: Promenade avec Enregistreur Constant »

14 avril 2024
Il est courant que les films tirent leur inspiration essentiellement de sources littéraires, avec d'innombrables livres qui se transforment en scénarios. Cependant, il est exceptionnel de trouver des œuvres qui…
example 775
Culture

« Impressionnistes Peignant Murs: Art Décoratif »

13 avril 2024
Avant d'être reconnus comme les pionniers d'une révolution esthétique majeure et de devenir les préférés des musées et des collectionneurs, les artistes connus sous le nom d'"impressionnistes" étaient souvent critiqués…
example 772
Culture

« Aurélie Charon illumine le spectacle vivant »

13 avril 2024
Depuis cinq ans, chaque week-end à partir de 19h, Aurélie Charon invite les téléspectateurs de France Culture à s'immerger dans le monde artistique. Que ce soit en recevant des invités…