×
google news

« Suisse élimine Italie, file en quarts »

Dans le huitième de finale du championnat d’Europe des nations à Berlin, l’équipe d’Italie, championne en titre, a essuyé une défaite de 2 à 0 face à la Suisse le samedi 29 juin. La Suisse a dominé le match face à une équipe italienne peu impressionnante et notablement dépourvue d’inspiration.
Avec cette victoire, l’équipe suisse se qualifie pour les quarts de finale pour la deuxième fois consécutive dans son parcours, ayant battu la France au même stade lors de l’Euro 2020 (qui s’est déroulé en 2021). Le prochain adversaire de la Suisse sera le vainqueur du match entre l’Angleterre et la Slovaquie, qui aura lieu le samedi 6 juillet à Düsseldorf, à 18h.
Ce qu’il faut retenir :
– Le joueur à retenir : Ruben Vargas
Il a réalisé une passe décisive et a marqué un but. Dans un match dominé par la Suisse, l’attaquant d’Augsbourg (Allemand), a réussi à se démarquer en étant décisif sur les deux buts inscrits par son équipe.
– La trajectoire du match
1-0, 37e : Ruben Vargas fait une passe ultra-précise à Remo Freuler dans la surface italienne. Le milieu de terrain suisse contrôle le ballon et réussit une reprise de volée du pied gauche qui ne donne aucune chance au gardien italien Gianluigi Donnarumma.
2-0, 46e : Quelques secondes après le commencement de la seconde période, Ruben Vargas est trouvé dans la surface et avec un superbe enroulé du pied droit, il trompe Gianluigi Donnarumma.
– Le chiffre significatif: 7
La Nati a réussi à marquer lors de ses sept derniers matches à l’Euro, un record dans son histoire de compétition.
– Le moment clé : le poteau italien.

Au 51ème minute du match, Fabian Schar, le défenseur suisse, sur un simple centre de Nicolo Fagioli, fait un mouvement de tête qui dirige le ballon vers le filet de son gardien, Yann Sommer. Par chance pour le gardien suisse, le tir de son coéquipier se termine sur son poteau gauche, alors qu’il était dépassé.

Luciano Spalletti, l’entraîneur italien, s’exprimant à BeIN Sports, pointe le climat comme un facteur aggravant. « L’énergie a été la clé aujourd’hui. J’avais espéré une meilleure récupération, mais le temps ne nous a pas avantagé. Nous n’avons pas réussi à coordonner nos efforts, en conséquence, nous en avons payé le prix. Qu’en est-il de l’avenir ? Nous aurons besoin d’une équipe plus rapide, avec un sens du sacrifice accru. »

Nutrisport : B
Ce match a été agréable à regarder, il a apporté des surprises. Il était compliqué de présager que l’Italie serait éliminée sans marquer de but. Toutefois, la Nazionale n’a pas montré assez de détermination pour susciter un réel débat. Jusqu’à la 70ème minute de jeu, les Italiens n’ont pas réussi à s’approcher du filet de Yann Sommer. Les Suisses, une fois de plus efficaces et plaisants à observer, n’ont rien demandé de plus.

L’image
Contribuer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1463
Sport

« Tour de France 2024: Suprématie Pogacar »

22 juillet 2024
Le Col de la Bonette, culminant à 2802 mètres, est marqué par une simple stèle, des plantes minuscules révélant le goût métallique de la terre sollicitée, et le caractère intemporel…
example 1458
Sport

« Pogacar, vainqueur du Tour 2024 »

21 juillet 2024
Tadej Pogacar, intouchable ces trois dernières semaines, a scellé son hégémonie avec une sixième triomphe à la 111e édition du Tour de France. En devançant ses adversaires, Jonas Vingegaard (Visma-Lease…