×
google news

« Cyclisme roi en Slovénie avec Pogacar/Roglic »

Dans la demeure familiale des Valjavec, à Besnica, un modeste hameau à l’est de Ljubljana, les trophées servent d’accessoires pour maintenir les portes ouvertes. Le foyer est littéralement rempli de médailles et de coupes, des souvenirs des victoires copieuses remportées par Tadej, le père. À 47 ans, cet ancien cycliste professionnel et précurseur du cyclisme en Slovénie, est actuellement guide cycliste à l’hôtel Ribno de Bled, un des nombreux établissements slovènes accueillant avec plaisir les passionnés de vélo.

Son fils Erazem, un adolescent aux cheveux blonds et aux yeux azurés de 17 ans, a récemment ajouté une autre médaille dorée à la collection familiale : le 20 juin dernier, il est devenu le champion national du contre-la-montre junior. Est-ce que ce jeune athlète pourrait être le prochain Tadej Pogacar ? Selon Erazem, lui et Jakob Omrzel se disputent actuellement les premières places dans la catégorie junior. Toutefois, il aspire à atteindre le niveau élevé de Pogacar, même si ce dernier semble invincible pour l’instant. Erazem nourrit ce rêve humblement et est impatient de représenter Soudal-Quick-Step, l’équipe de réserve de la formation belge de cyclisme pro, la saison prochaine.

Alors que le Tour de France est sur le point de commencer, les Slovènes sont déjà enthousiastes à l’approche de l’événement et envisagent un doublé sur le podium de la Grande Boucle, qui sera lancé le 29 juin depuis l’Italie voisine. Grâce à Primoz Roglic et l’incontournable ‘Pogi’, la Slovénie, une nation de l’Europe centrale, beaucoup plus petite que la Suisse et comptant seulement 2 millions de citoyens, a fait un bond en avant, se faisant une place de choix sur la scène cycliste mondiale.

Selon Pavel Mardonovic, président de la Fédération slovène de cyclisme depuis trois ans, le cyclisme a une longue histoire en Slovénie avec le club Roger, l’un des plus importants du pays, qui a 75 ans. Cependant, l’impact de Primoz Roglic a été catalyseur. C’est le premier chef d’équipe véritable le pays ait jamais eu et avec Tadej Pogacar (« Pogi »), le cyclisme slovène a subi une véritable révolution, passant à un niveau supérieur.

Actuellement, l’intérêt pour le cyclisme en Slovénie est en hausse, avec un afflux de jeunes vers les 107 clubs du pays qui comptent 2144 membres, un chiffre qui a augmenté d’un tiers en sept ans. Cependant, Miha Koncilja note qu’il y a encore des centaines de milliers de personnes qui pratiquent le cyclisme en Slovénie, au-delà de ceux qui sont officiellement membres de clubs.

Koncilja, qui est le premier entraîneur de Pogacar, double vainqueur du Tour de France en 2020 et 2021, a aidé à concrétiser l’objectif de Pogacar de rendre le cyclisme plus accessible aux jeunes. En effet, l’équipe de Pogacar, créée en 2020, compte désormais 200 membres âgés de 6 à 18 ans.

La veille de la coupe Pogacar, organisée dans la ville de Komenda où a grandi Pogacar et qui a décoré ses panneaux et carrefours en rose pour célébrer sa victoire au Tour d’Italie, Luka Muha, jeune assistant entraîneur, entraînait les moins de 13 ans sur un circuit à Tacen, un village près de Ljubjana, sur une piste prêtée par la police municipale. Koncilja se souvient de Pogacar faisant de nombreux tours sur ce circuit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1583
Sport

« Pavillons des délégations pour Paris 2024 »

23 juillet 2024
Pour une immersion complète dans l'atmosphère des Jeux Olympiques, le mieux serait d'avoir des tickets pour y assister. Toutefois, l'essence du sport olympique pourra également être ressentie ailleurs. Paris, notamment,…
example 1574
Sport

« JO 2024: Tout est prêt, assure Bach »

23 juillet 2024
L'évènement mondial des Jeux olympiques de Paris 2024, débutant le vendredi 26 juillet et se terminant le dimanche 11 août, accapare notre attention dans ce direct. Nous assurerons la couverture…