×
google news

« France qualifiée pour l’Euro 2024: Scénarios »

Sur terrain neutre à Leipzig, Allemagne de l’Est, le 21 juin, l’équipe française de foot a manqué l’opportunité d’obtenir son laissez-passer pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024, après un match nul contre les Pays-Bas (0-0). Néanmoins, elle n’a même pas dû jouer à nouveau pour confirmer sa progression dans le tournoi, du moins pour l’instant. La victoire de l’Espagne sur l’Albanie (1-0) et le tirage au sort entre l’Italie et la Croatie (1-1), lundi 24 juin, garantissent à l’équipe française de terminer au pire parmi les quatre meilleurs troisièmes des phases de groupes.

Ils devront toutefois attendre la conclusion du groupe D, mardi, pour déterminer le parcours de leur périple en Allemagne. À 18h, ils se retrouvent face à la Pologne au parc Signal Iduna de Dortmund, tandis qu’à environ 500 kilomètres de là, l’Autriche et les Pays-Bas se rencontrent à Berlin.

Une seule chose est sûre avant le début des matches : Robert Lewandowski et son équipe, qui ont perdu leurs deux premiers matches, sont hors du jeu. Pour le trio de tête, toutes les possibilités sont encore à l’étude : l’équipe de Didier Deschamps peut toujours aspirer à la première place de leur groupe, ce qui pourrait signifier un tirage plus favorable pour le prochain tour.

Où en sommes-nous ?

Les équipes de football tricolore et oranje ont chacune accumulé 4 points avec une égalité de scores (+ 1). Cependant, les Hollandais surpassent temporairement les Français dans le classement pour avoir marqué deux buts contre la Pologne (2-1), tandis que l’équipe française n’a pu marquer qu’un seul but lors de ses matchs contre l’Autriche (1-0) et contre le joueur autrichien Maximilian Wöber. Classée en troisième position avec 3 points, l’équipe autrichienne a également une égalité de scores de + 1 après sa précieuse victoire contre les Bialo-Czerwoni (3-1).

Si Kylian Mbappé et son équipe ne perdent pas contre la Pologne, ils gagneront une place parmi les deux premiers du groupe D, une condition qui s’applique également si l’Autriche ne remporte pas contre les Pays-Bas.

Pour prendre la tête du classement, l’équipe de France doit soit gagner contre la Pologne si les Pays-Bas n’en font pas autant, soit gagner mais les Pays-Bas doivent l’emporter avec un résultat plus faible. Dans le cas d’une égalité, si la France et les Pays-Bas marquent le même nombre de buts lors de leurs matchs respectifs, la première place sera décidée par le total des buts marqués, suivi de la note de fair-play, où le meilleur est celui qui obtient le plus faible score disciplinaire: un carton rouge ou deux cartons jaunes suivis d’une expulsion valent 3 points et un carton jaune, 1 point. Si ces critères ne suffisent pas pour faire le départage, il faudra alors se reporter sur les scores généraux des qualifications pour l’Euro.

Si les Tricolores subissent une défaite face aux Bialo-Czerwoni, ils devront espérer une défaite plus marquée des Oranje devant Das Team pour s’assurer la deuxième position dans leur groupe. Une victoire réduite de l’équipe de Ralf Rangnick contre les Néerlandais, combinée à une déroute des soldats de Didier Deschamps pourrait faire chuter les Tricolores à la troisième place. Il est à noter que cela ne signifie pas forcément un retour précipité en France, puisque quatre des meilleurs troisièmes des six groupes progresseront dans le tournoi. Avec ses 4 points actuels, l’équipe de France est déjà dûment qualifiée, comme ce fut le cas lors des trois dernières Coupes du monde et des deux derniers Euros joués en format à vingt-quatre équipes.

Considérant les différents scénarios possibles et leurs conséquences, il est encore trop tôt pour prédire avec certitude les matchs des huitièmes de finale. Cependant, on peut commencer à envisager la suite en se basant sur le classement actuel des Bleus. Si les Tricolores terminent en tête, leur match du 2 juillet à Leipzig sera contre le deuxième du groupe F, actuellement la Turquie. Un avantage indéniable serait qu’ils ne seraient pas redirigés dans la même section du tableau que l’Espagne, l’Allemagne et le Portugal, et ne pourraient rencontrer ces équipes qu’en finale.

Si les Tricolores finissent en deuxième position, un match contre le deuxième du groupe E pourrait avoir lieu le 1er juillet à Düsseldorf, actuellement la Belgique. En cas d’égalité contre la Pologne, il est probable que les Français se retrouvent en seconde position derrière l’Autriche ou les Pays-Bas. Les Diables rouges, deuxièmes de leur groupe à ce stade, ne sont pas encore garantis cette place car l’Ukraine, la Roumanie et la Slovaquie ont également accumulé 3 points. Dans ce scénario, les Français pourraient rencontrer le Portugal en quarts de finale et potentiellement l’Allemagne ou l’Espagne en demi-finales. Ce n’est pas le meilleur des résultats.

Si les Tricolores finissent troisièmes, leur adversaire peut être soit le premier du groupe C – actuellement l’Angleterre, le 30 juin à Gelsenkirchen – soit le premier du groupe A – à cette heure, l’Espagne, le même jour à Cologne – soit le premier du groupe E – actuellement la Roumanie, le 2 juillet à Munich.

L’équipe de Didier Deschamps risque ainsi une confrontation difficile dès les 16e de finale. Le candidat pour ce match ne sera déterminé qu’à la fin des phases de groupe, basé sur le classement des meilleurs troisièmes.

Ce qui sera pris en compte dans cet ordre :
– Le nombre total de points
– La différence de buts
– Le nombre total de buts marqués
– Le nombre total de victoires
– Le comportement sur le terrain
– Et enfin, le classement général des qualifications pour l’Euro

On peut espérer que l’équipe française fera tout son possible pour éviter cette situation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 858
Sport

« Les Bleues qualifiées pour l’Euro 2025 »

13 juillet 2024
La qualification à l'Euro 2025 et la préparation pour les Jeux de Paris 2024, deux objectifs que l'équipe féminine de France a brillamment atteints, ont été validés le vendredi 12…
example 853
Sport

« Qualification Euro 2025: Les Bleues contre Suède »

13 juillet 2024
Alors que toutes les formations sportives françaises se concentrent sur la dernière étape de leur entraînement pour les Jeux Olympiques (JO) de Paris, multipliant les matchs de préparation, l'équipe féminine…