×
google news

Limoges jouera en championnat grâce actionnaire

Le club de basket de Limoges CSP a récemment surmonté ses difficultés financières majeures, qui l’avaient conduit à être rétrogradé au statut amateur à la fin du mois de mai. Grâce à l’entrée en scène d’un nouvel actionnaire, le club est parvenu à conserver sa place en Elite. L’influence de cet actionnaire a persuadé la Ligue nationale de basket (LNB) de leur laisser une chance.

Bien que le Limoges CSP, champion de France à onze reprises, ait terminé la saison régulière à la 13ème place, il avait été frappé par des sanctions pour avoir maquillé ses comptes financiers. Le club a été sanctionné par la Direction nationale du conseil et du contrôle de gestion (DNCCG) avec trois victoires en moins, ainsi qu’une amende de 15000 euros. En appel, ces sanctions ont été réduites à deux victoires en moins et une amende de 10000 euros.

L’actionnaire majoritaire actuel, Céline Forte, et son successeur, Lionel Peluhet, ont été interrogés par la DNCCG, qui a finalement donné son accord suite à un recours gracieux déposé par le club le 8 juin.

Peluhet, un entrepreneur influent de la chaîne Intermarché et prêt à investir 1,6 million d’euros, a maintenant le contrôle sur la SASP (société anonyme sportive professionnelle) Limoges CSP, suite à un accord passé avec Mme Forte. Celle-ci avait initialement rejeté son offre à la fin de mai. L’acceptation de cette offre est le résultat de pressions de la part du président démissionnaire du club, Didier Jamot, des autorités locales, des supporters et la crainte d’une absence d’engagements de la part d’autres partenaires potentiels.

En tenant compte du fait que les fonds du club sont suffisants, et que M. Pelhuhet a versé 1,6 million d’euros pour couvrir le déficit estimé à 1 million d’euros avant la réunion complète du régulateur financier le 25 juin, Limoges va certainement participer à la Betclic Elite la saison suivante. Après cette session, la DNCCG pourrait imposer une « gestion du salaire sportif », note la LNB, en confirmant la participation de tous les clubs Elite pour la prochaine saison.
Il y a vingt ans, le CSP avait fait faillite suite à une relégation administrative en Pro B en 2000, due à des problèmes de gestion. Après une remontée progressive à l’avant-scène pour remporter deux titres de champion de France en 2014 et 2015, le club a été le théâtre de luttes personnelles et de questions de gouvernance depuis le décès en 2017 de Frédéric Forte, ancien joueur et président, et partenaire de Céline Forte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 858
Sport

« Les Bleues qualifiées pour l’Euro 2025 »

13 juillet 2024
La qualification à l'Euro 2025 et la préparation pour les Jeux de Paris 2024, deux objectifs que l'équipe féminine de France a brillamment atteints, ont été validés le vendredi 12…
example 853
Sport

« Qualification Euro 2025: Les Bleues contre Suède »

13 juillet 2024
Alors que toutes les formations sportives françaises se concentrent sur la dernière étape de leur entraînement pour les Jeux Olympiques (JO) de Paris, multipliant les matchs de préparation, l'équipe féminine…