×
google news

Ces joueurs français qui ont déjà atteint une finale en Grand Chelem

Partager sur Facebook

Vendredi, Jo-Wilfried Tsonga peut entrer dans l’histoire en devenant le premier tennisman tricolore depuis Henri Leconte (1988) à accéder à la finale du tournoi de Roland-Garros. A la veille de son match contre David Ferrer, la rédaction d’infos.fr revient sur ses joueurs qui ont tenté de remporter un Grand Chelem.

Tournois de Roland Garros

A l’Open d’Australie

Mise à part la victoire de Jean Borotra en 1928, deux joueurs tricolores sont parvenus à atteindre la finale du premier Grand Chelem de la saison : Arnaud Clément et Jo-Wilfried Tsonga. Le premier, actuellement capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, avait dominé en 2001 son compatriote Sébastien Grosjean en demi-finales, avant de perdre en finale face à André Agassi.

En 2008, le second avait ridiculisé Rafael Nadal en demi-finales, avant de s’incliner sur la dernière marche contre le Serbe Novak Djokovic (4/6, 6/4, 6/3, 7/6). Il s’agit de l’unique présence en finale d’un Majeur dans la carrière du n°1 tricolore.

A Roland-Garros

Avant le début de l’ère Open, en 1968, de très nombreux joueurs ont réussi à gagner Roland-Garros : Max Decugis à huit reprises, Henri Cochet cinq fois ou encore René Lacoste à trois reprises. Après 1968, Patrick Proisy s’était qualifié pour la finale, en 1972, sans parvenir à s’imposer face à l’Espagnol Andrés Gimeno.

En 1983, Yannick Noah avait dominé le Suédois Mats Wilander en finale. Cinq ans plus tard, c’est Henri Leconte qui s’était offert le droit de défier ce même Wilander sur le Philippe-Chatrier, avec cette fois une défaite en trois manches. Depuis 1968, Jo-Wilfried Tsonga pourrait ainsi être le quatrième joueur français présent en finale de Roland-Garros.

A Wimbledon

Avant 1968, plusieurs joueurs français se sont mis en évidence à Londres comme Yvon Petra, vainqueur du tournoi en 1946. Depuis cette date, un seul a réussi la performance d’atteindre la finale : Cédric Pioline. En 1997, ce dernier n’avait rien pu faire contre l’Américain Pete Sampras (défaite 6/4, 6/2, 6/4).

A l’US Open

Le tournoi américain a souri à quelques champions tricolores, que ce soit René Lacoste (2 victoires), Henri Cochet (1 victoire, 1 finale) et Jean Borotra (1 finale). A partir de 1968, seul Cédric Pioline s’est offert le droit de jouer la finale, en 1993. Mais la marche était trop haute pour contester la domination de Pete Sampras, vainqueur en trois sets.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.