×
google news

« Législatives 2024: Tondelier appelle droite et centre »

L’éliminé au premier tour des élections de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, Ambroise Malinconi du parti Les Républicains, a déclaré par voie de communiqué qu’il apportera son soutien à Hendrik Davi (divers gauche, député sortant non renouvelé par La France insoumise) lors du second tour. Davi est arrivé deuxième au premier tour (24,44%) derrière Franck Liquori du Rassemblement national (RN) (25,77%).

Malinconi critique vivement le RN, arguant que malgré leur discours accrocheur se voulant patriotique et favorable au public, ils cachent en réalité un plan sécuritaire restrictif des libertés et contraire aux principes républicains. Le RN est également accusé de manquer de respect aux citoyens locaux, car aucune affiche de leur candidat n’a été postée devant les bureaux de vote, et il refuse à participer dans les débats locaux.

Malgré le fait qu’il ne souscrit pas totalement aux idées de M. Davi, Malinconi votera pour lui par respect pour la démocratie et les principes républicains, ainsi qu’en honneur aux « valeurs gaulliennes » de lutte contre l’extrême droite.

Nous avons été en contact avec la fédération départementale Les Républicains par l’intermédiaire de notre collaborateur, Gilles Rof. Ils ont insisté sur le fait que leur présidente, Laure-Agnès Caradec, « n’a émis aucune directive spécifique à ses candidats. » Ils ont déclaré que « l’approche d’Ambroise Malinconi est purement individuelle. »

En plus de recevoir l’appui de M. Malinconi, Hendrik Davi a également profité du retrait d’Allan Popelard, le candidat officiel du parti La France insoumise, qui s’est classé troisième lors du premier tour avec 23,32% des votes. M. Popelard admet que « Hendrik Davi est entièrement en tort pour avoir mis l’extrême droite en pole position » en défiant sa propre candidature de gauche. Cependant, il déclare également qu' »il est impensable de laisser la moindre opportunité au RN de remporter un siège ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1489
Politique

Échec RN à l’Assemblée: Stratégie Étonnante

22 juillet 2024
Le parti d'extrême droite, Rassemblement National (RN), qui avait tendance à repousser ses "échecs", un terme banalisé après leur déception lors des élections législatives, semble maintenant jouer avec ses défaites.…