×
google news

« Législatives 2024: Électeurs Perdus à Cognin »

En 2019, les membres du conseil municipal de Cognin en Savoie ont proposé à Robert Badinter de renommer la grande rue qui traverse la ville en son honneur. Badinter, ayant manifesté sa joie face à cette proposition, fut particulièrement attaché à cette localité et à ses citoyens qui ne l’ont jamais trahi à la milice. En 1943, à l’âge de 15 ans, il y avait trouvé refuge avec sa mère et son frère suite à l’arrestation et la déportation de 86 juifs – dont son père – lors de la rafle de la rue Sainte-Catherine à Lyon. En reconnaissance de son dévouement, Badinter reçut le titre honorifique de Cogneraud, la seule distinction qu’il ait acceptée et dont il était fièrement porteur. Cinq ans après la proposition initiale, le 10 avril, l’avenue a officiellement été renommée.

Quelques semaines plus tard, les résidents et commerçants de l’Avenue Robert-Badinter, située le long de la rivière de Hyères, préparaient leurs intentions de vote pour l’élection législative à venir. Cognin se situe dans la 4ème circonscription de Savoie, incluant la capitale de la région, Chambéry. La circonscription présente une tendance plutôt de gauche et a placé Jordan Bardella du parti RN en tête dans 44 de ses 47 municipalités aux dernières élections européennes, dont Cognin.

Nous sommes donc sur l’Avenue Robert-Badinter. Nous frappons à la porte d’une résidence, espérant discuter des élections législatives avec l’occupant. Cependant, l’homme nous répond avec une évidence de contrariété, refusant notre proposition sous prétexte de manquer de temps. Alors que la porte se ferme, notre attention se porte sur une plaque fixée à la façade. Elle nous informe que Robert Badinter, sa mère et son frère Claude ont été hébergés dans cette maison pendant les années sombres de 1943-1944, protégés de manière discrète par les habitants de Cognerauds.

Plus loin sur la route, nous rencontrons Manuel Roger, un homme de 56 ans qui revient de promener son chien. Employé dans le service de radiologie de l’hôpital de Chambéry et également en unité de médecine pénitentiaire, Monsieur Roger se décrit comme un centriste de gauche qui a voté pour les Verts lors des dernières élections européennes. Il est un auditeur régulier de France Inter. Il exprime une compréhension envers le sentiment de frustration général, partageant ses propres expériences d’intimidation par des individus en scooter dans les rues à Cognin. Il mentionne également des incidences désagréables devant des immeubles résidentiels et sa constatation du fait que la majorité des détenus dans son lieu de travail semblent être d’origine maghrébine ou d’Europe de l’Est. Monsieur Roger a été lui-même victime d’agression à deux reprises dans les urgences par des usagers.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés. Il leur reste encore 67.17% à découvrir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1085
Politique

LFI rejette proposition Tubiana, PS insiste

16 juillet 2024
Ce live a été présenté par Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Si vous souhaitez lire tous nos articles sur les élections législatives, vous trouverez…
example 1073
Politique

« Candidature Tubiana pour Matignon, LFI en rupture »

16 juillet 2024
Suite au renoncement d'Huguette Bello, présidente du conseil régional de la réunion, à se présenter comme candidate du Nouveau Front populaire (NFP) au poste de Premier ministre, un autre candidat…