×
google news

« Élections: 5 Journalistes Sanctionnés pour Positionnement »

Cinq reporters de France Télévisions ont été temporairement retirés de leurs fonctions jusqu’au 8 juillet (le jour suivant le second tour des élections législatives) par leurs supérieurs, pour avoir endossé un éditorial faisant appel à une « coalition contre l’extrémisme de droite », comme l’a rapporté l’Agence France-Presse (AFP) a obtenu cette information de la direction, le vendredi 21 juin.

Ces cinq reporters « ne couvrent plus les sujets relatifs à la campagne » électorale mais ils « sont toujours dans le planning », a expliqué France Télévisions, reprochant à ces derniers de ne pas avoir respecté le manuel des bonnes pratiques professionnelles qui prêche la neutralité politique.

Mercredi, ces cinq individus, qui se disent membres de la Société des journalistes (SDJ) de France 3 rédaction nationale, avaient endossé un éditorial de 90 médias, y compris Mediapart ou L’Humanité, encourager une « coalition » contre l’extrémisme de droite qui menace, selon eux, « la liberté de la presse ». « Partout (…) où l’extrême droite est au pouvoir, celle-ci est attaquée de manière violente : interdiction de publication, destruction du secret des sources, augmentation des procédures de bâillonnement, censure, pressions et intimidations, assèchement des aides publiques à la presse », on peut lire dans cet éditorial.

« Cet appel au vote est incompatible avec la couverture de la campagne électorale sur toutes les plateformes de France Télévisions », est-il notifié aux intéressés, selon la lettre de la direction dont l’AFP a obtenu une copie. « C’est une question d’image d’impartialité des rédactions de France Télévisions », est-il mentionné dans la lettre.

Selon la direction, cette SDJ n’est plus représentative depuis la fusion des rédactions.

La SDJ du bureau national de France Télévisions, unissant les reporters de France 2 et France 3, avait, en effet, déclaré sur la plateforme sociale X, avoir été « approchée » et n’avoir subséquemment pas adhéré à cette déclaration collective. Un des cinq journalistes a exprimé à l’AFP sa dénonciation de l’interprétation trompeuse de la direction. « Nous n’appuyons aucun parti politique dans cette déclaration collective, mais nous signalons les risques potentiels pour la liberté d’information en cas de succès de l’extrême droite. Cette mise en retrait est discutable, tant sur le fond que sur la forme.

1 commentaire sur « Élections: 5 Journalistes Sanctionnés pour Positionnement »

  1. Tant mieux ils profitent bien avec nos impots ou est leJOURNALISME…… des planques sur les chaines publiques que Nous PAYONS avec notre travail HONTEUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1020
Politique

Cour des comptes avertit gouvernement futur

15 juillet 2024
L'administration sortante est réprimandée et une alerte est donnée à celle qui prendra la relève, selon un rapport publié le lundi 15 juillet par la Cour des Comptes. Ce rapport…
example 993
Politique

« NFP désaccord sur candidature Bello Matignon »

15 juillet 2024
Découvrez tous nos articles sur les élections législatives en cliquant ici. Pour les résultats à travers tout le pays, faites un tour sur notre moteur de recherche ou consultez notre…