×
google news

« Législatives 2024: Aurélien Rousseau investi Nouveau Front »

Aurélien Rousseau, ancien ministre de la santé et ancien directeur de cabinet d’Elisabeth Borne à Matignon, a officiellement rompu ses liens avec le mouvement politique Macron. Il a présenté sa candidature avec le Nouveau Front Populaire, dans la 7e circonscription de Yvelines. L’information a été confirmée par Raphaël Glucksmann, chef de file du Parti Socialiste-Place Publique, au journal Le Monde. En toute somme, 175 circonscriptions ont été allouées au Parti socialiste suite à un accord conclu le jeudi 13 juin avec d’autres partis de gauche pour les législatives des 30 juin et 7 juillet.

Rousseau avait quitté le gouvernement à la fin de décembre 2023, exprimant son désaccord avec le projet de loi sur l’immigration soutenu par Gérald Darmanin, dont il dénonçait la direction conservatrice. « Ce n’est pas quelque chose que je peux justifier selon mes principes », avait-il déclaré à l’époque au Monde.

Au moment de sa démission, Emmanuel Macron entretenait des relations très tendues avec Emmanuel Macron, qu’il hésitait initialement à accepter, craignant que cela entraîne des conflits au sein de sa majorité, déjà sérieusement compromise par les discussions sur cette loi. Le Chef de l’État espérait jusqu’au bout que son ministre de la Santé se présenterait le 20 décembre, comme tous les mercredis, dans le salon du rez-de-chaussée de l’Élysée pour le conseil des ministres. Il avait même ordonné que le nom de M. Rousseau soit placé sur sa carte habituelle, sur la nappe douce. Cependant, l’investiture de l’ancien ministre par le bloc de gauche, fortement critiquée par Macron lors de sa conférence de presse mercredi, est un nouvel échec pour la majorité présidentielle, qui peine dans les premiers sondages.

« La lutte contre l’extrême droite doit passer par le dynamisme à gauche ».

La liste de Jordan Bardella est arrivée en tête dans le département des Yvelines avec 20% des voix le dimanche 9 juin, devant Valérie Hayer (18%), Raphaël Glucksmann (14%) et Manon Aubry (12%). « L’extrême droite est sur le point de prendre le pouvoir, il est temps de prendre ses responsabilités », déclare Aurélien Rousseau dans une interview au Monde, justifiant son engagement dans cette campagne et son retour à la gauche par cette « situation sans précédent ». Il affirme ne plus se reconnaître dans le « virage à droite » pris par le gouvernement de Gabriel Attal, qui s’efforce encore de faire passer la réforme de l’assurance-chômage par décret. « Pour résister à l’extrême droite, il faut un élan à gauche, » poursuit Rousseau.

Il reste encore à parcourir 18.04% de cet article. Cependant, seuls les abonnés peuvent accéder au reste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 795
Politique

Crise politique rebat ambitions présidentielles

12 juillet 2024
Bruno Le Maire, le numéro deux du gouvernement, se sent nostalgique le lundi 17 juin, dans son grand bureau à Bercy. Une semaine après la dissolution abrupte de l'Assemblée nationale,…
example 778
Politique

« Le Pen promet censure gouvernementale »

12 juillet 2024
Anna Villechenon, Cécile Bouanchaud, Marie Pouzadoux, Julien Lemaignen, Agnès Gautheron, Glenn Cloarec et Charlotte Herzog ont tous participé à la création de ce live. Vous pouvez lire l'ensemble de nos…
example 754
Politique

« Faure critique le ‘sectarisme’ de Larcher »

11 juillet 2024
La politique française est actuellement au centre des attentions avec Olivier Faure critiquant vivement l'attitude de Gérard Larcher, accusé de « sectarisme et de cynisme ». Ce dernier a promis…