×
google news

« Négociations des partis front populaire 2024 »

Emmanuel Macron a opéré un choix surprenant en décidant de dissoudre l’Assemblée nationale, le dimanche 9 juin, suite à une victoire écrasante du Rassemblement National aux élections européennes. Les élections législatives anticipées sont programmées pour les 30 juin et 7 juillet, avec Le Monde offrant un suivi en direct des négociations et du début de la campagne.

Lors d’une conférence de presse organisée mercredi, le président de la République a initié la campagne de la majorité présidentielle. Questionné sur sa perception de la cohabitation en cas d’échec de son camp aux élections législatives, il a balayé la question d’un revers de main, montrant son opposition à un « esprit de défaite ». Le choix de Macron de dissoudre l’Assemblée nationale est né de sa volonté de créer une « clarification » pour les citoyens français, répondant aussi à un impasse parlementaire dû à la majorité relative de son camp et au « désordre » créé par La France Insoumise.

Plusieurs responsables politiques des Républicains (LR) ont tenu une réunion mercredi au sein de leur bureau politique, durant laquelle ils ont décidé d’exclure Eric Ciotti, le président du parti. Cette décision marque leur stupeur et leur colère face à son choix de s’allier avec le Rassemblement national. Cependant, le député des Alpes-Maritimes n’a pas encore accepté de quitter la présidence.

Marion Maréchal a pris ses distances avec Eric Zemmour. En tant que tête de liste de Reconquête ! pour les élections européennes, elle a critiqué la stratégie du président du parti et a demandé le soutien des candidats de l’alliance électorale entre le RN et Eric Ciotti. En réponse, M. Zemmour a déclaré l’exclusion de Marion Maréchal de Reconquête!.

Un accord préliminaire a été conclu concernant la distribution des circonscriptions pour les prochaines élections législatives du 30 juin et 7 juillet. Il a été établi que La France insoumise présentera 229 candidats, le Parti socialiste en aura 175, Europe Ecologie-Les Verts, 92 et le Parti communiste français, 50. Invité au journal télévisé de 20 heures de France 2, Jean-Luc Mélenchon s’est montré confiant dans sa possible nomination comme premier ministre en cas de cohabitation avec le parti présidentiel et la possible formation d’une nouvelle « front populaire ».

Vous trouverez nos dernières analyses, reportages et éditoriaux concernant la dissolution et les futures élections législatives en suivant ce lien.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire :
– Le récit de la journée mouvementée lors de l’expulsion d’Eric Ciotti par Les Républicains
– L’histoire de la dissolution de l’Assemblée nationale par l’Elysée
– Notre éditorial sur les trois semaines cruciales après la dissolution de l’Assemblée nationale pour éviter le pire
– Le recit d’Emmanuel Macron appelant à l’unité pour combattre « l’esprit de défaitisme » face aux législatives
– L’analyse des inquiétudes des défenseurs de l’environnement face à la possible arrivée au pouvoir du RN
– Les règles d’une campagne législative de 20 jours : candidatures, listes électorales, représentants
– L’analyse des 23 lois en suspens suite à la dissolution de l’Assemblée nationale
– L’analyse de la double menace que représente la dissolution
– La chronique « Le Président joue avec le feu et pourrait bien se bruler, en entrainant le pays dans des flammes destructrices »
– Le calendrier des dates des élections législatives.

Tribune. La liquidation de l’Assemblée nationale : « Ce jeu à risque est un défi audacieux et périlleux ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1548
Politique

Tubiana renonce candidature Premier Ministre

23 juillet 2024
Laurence Tubiana a reconnu l'existence de divergences au sein du Nouveau Front Populaire (NFP) et s'est retirée de la course au poste de Premier ministre dans une lettre publiée sur…
example 1531
Politique

Tubiana refuse poste première ministre NFP

22 juillet 2024
C'est un autre coup dur pour le Nouveau Front Populaire (NFP), qui arrive au pire moment alors que des discussions, qui avaient été suspendues une semaine, ont repris le week-end…
example 1513
Politique

« La gauche peut-elle gouverner unie? »

22 juillet 2024
Dans une interview avec Le Monde, Rémi Lefebvre, un professeur de sciences politiques à l'Université de Lille et auteur de Faut-il désespérer de la gauche ? (Textuel, 2022), a examiné…