×
google news

« Envie d’emmerder les non-vaccinés » : Macron « assume totalement » ses propos

« On peut s'émouvoir sur des formes d'expression qui paraissent familières que j'assume totalement ». Voici ce qu'a déclaré Emmanuel Macron vendredi.

Macron: statut pour les officiers publics décédés
Emmanuel Macron

Lors d’une conférence de presse commune avec la présidente de la Commission européenne, Emmanuel Macron a déclaré « assumer totalement » ses propos de cette semaine au sujet des non-vaccinés. Le président de la République avait déclaré avoir « envie d’emmerder les non-vaccinés ».

Macron fait part de son envie « d’emmerder » les non vaccinés « jusqu’au bout »

« On peut s’émouvoir sur des formes d’expression qui paraissent familières que j’assume totalement ». Voici ce qu’a déclaré Emmanuel Macron vendredi, en référence à ses propos controversés tenus mardi dernier lors d’un entretien publié dans Le Parisien.

Le chef de l’Etat faisait part de son envie « d’emmerder » les non vaccinés « jusqu’au bout. C‘est ça la stratégie » , avait déclaré Emmanuel Macron au Parisien cette semaine, déclenchant une vive polémique.

Macron a accusé les anti-vaccins

Lors d’une conférence de presse à l’Elysée avec Ursula Von Der Leyen, la présidente de la Commission européenne, le chef de l’Etat a accusé certains des anti-vaccins.

« Quand certains font de leur liberté – qui devient une irresponsabilité – leur slogan, non seulement il mettent en danger la vie des autres, mais ils restreignent la liberté des autres, et ça, je ne peux pas l’accepter », a encore dit le chef de l’Etat. « Et je ne peux pas laisser prospérer dans notre pays des débats qui consisteraient à dire : ‘ne les soignons pas’ » (en raison des choix qu’ils ont faits).

Macron assume sa « responsabilité de sonner un peu l’alarme »

« Il était de ma responsabilité de sonner un peu l’alarme, c’est ce que j’ai fait cette semaine, pour que les choses puissent avancer encore plus rapidement», a conclu le chef de l’État.

Appuyant le chef de l’État français, Ursula von der Leyen a estimé que « le pass vaccinal est un instrument pour protéger les vaccinés ». Pour elle, « cette discussion sur la responsabilité et la liberté est très importante dans notre société pendant une pandémie ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media