×
google news

Une chercheuse refuse la légion d’honneur de Duflot

Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche honoraire à l’Inserm a refusé la légion d’honneur que voulait lui remettre la ministre du Logement Cécile Duflot.

Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche honoraire à l’Inserm a refusé la légion d’honneur que voulait lui remettre la ministre du Logement Cécile Duflot.
Par son refus, elle souhaite dénoncer l’indifférence qui, selon elle, entoure les questions liées à la santé au travail.

Dans une lettre à la Ministre, rendue publique samedi, elle dénonce  » l’accumulation des impasses environnementales, en matière d’amiante, de pesticides, de déchets nucléaires et chimiques « .

Annie Thébaud-Mony explique que sa carrière a été  » bloquée pendant dix ans «  à cause des lobbys industriels. Elle demande qu’enfin la recherche sur l’exposition aux cancérogènes au travail soit dotée des moyens financiers publics nécessaires.

 » Il y a une indifférence totale vis-à-vis de la mort au travail quelle que soit sa forme et ce n’est pas parce que je le dis qu’il est légitime que je reçoive une distinction, ce n’est pas du tout ça ce que j’attends « , a déclaré la chercheuse sur RMC.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media