×
google news

Durant l’été, restez vigilant, les sciences se trouvent à chaque coin de rue

Durant la saison estivale, l’opportunité d’aborder des sujets scientifiques grâce à des phénomènes naturels, des sites ou des expositions s’offre à nous. Pour vous guider dans cette exploration, les journalistes de la cellule Science & Médecine chez Le Monde ont quelques pistes à vous suggérer.

Astronomie : Une saison estivale sous la voûte céleste

Apprécier une nuit étoilée d’été n’exige pas une compréhension approfondie de l’astrophysique, le simple plaisir devrait être votre guide. Le fait de rompre avec le rythme intense de votre vie quotidienne et de vous laisser touché par la beauté simple d’un crépuscule coloré envahi progressivement par les étoiles. En milieux urbains, les lumières artificielles peuvent gêner la vue des étoiles les plus faibles et l’apparence spectrale de la Voie lactée, mais vous apercevrez probablement assez de brillance stellaire pour identifier les principales constellations. La Grande Ourse, le Cygne, la Lyre ou le Sagittaire deviendront vite familiers pour vous, tout comme les rendez-vous occasionnels entre la Lune et les planètes.

Notez dans vos calendriers l’événement astronomique prochain qui aura lieu après que la lune soit complète le 21 juillet. Notre satellite naturel se rapprochera de Saturne le 24 juillet dans les directions est-sud-est. Le 30 et le 31 juillet, au lever du jour, vous pourrez observer son croissant lumineux à proximité immédiate de Mars et de Jupiter. Ces deux dernières planètes offrent un spectacle particulier vers la fin de la nuit, leur rapprochement apparent étant notable. Elles seront à moins d’un demi-degré l’une de l’autre mi-août, une distance que vous pourrez aisément couvrir avec votre petit doigt tendu. Gardez toutefois en tête que cette proximité n’est que visuelle, Jupiter se situant en réalité trois fois et demie plus loin que Mars.
Le croissant de lune sera de nouveau visible aux côtés de Mars et Jupiter le 27 et 28 août au petit matin. Avant cela, ne manquez pas l’occultation de Saturne par la Lune dans la nuit du 20 au 21 août. Si vous avez la possibilité d’observer cette rencontre à travers un télescope, l’image des cratères lunaires englobant lentement la planète, ses anneaux et ses principales lunes, vous laissera une impression durable.
Enfin, n’oubliez pas l’observation de la Voie lactée, toujours aussi éblouissante.

Tout l’été, Vénus, l’astre le plus éclatant dans notre firmament, restera emprisonnée dans la lueur du crépuscule. Pour la voir à l’horizon ouest-nord-ouest, il faudra un ciel dégagé, une demi-heure après le coucher du soleil. Le 5 août, vous aurez l’occasion de la contempler à côté du croissant de lune jeune, que vous utilisiez ou non des jumelles. Il vous reste encore 87.6% de cet article à lire. Le reste est seulement pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 989
Actualité

Attentat en Somalie: cinq morts à Mogadiscio

15 juillet 2024
Dans la capitale somalienne, Mogadiscio, un véhicule explosif a fait cinq victimes lors d'une attaque dans un café populaire, le Top Cafe, où de nombreux clients étaient rassemblés pour visionner…
example 988
Actualité

Choix de festivals et concerts variés

15 juillet 2024
Aujourd'hui, nous vous proposons un guide de certains festivals qui se déroulent un peu partout. De la musique de jazz dans la région de Lot à Souillac, de la musique…