×
google news

« Carla Bruni convoquée dans l’affaire Takieddine »

Carla Bruni-Sarkozy, l’épouse de l’ancien président français Nicolas Sarkozy, a été appelée à comparaître devant un juge le mardi 9 juillet suite à des enquêtes concernant la rétractation en 2020 de l’intermédiaire Ziad Takieddine, selon des informations obtenues par l’Agence France-Presse par des sources proches du dossier. Takieddine avait précédemment accusé Nicolas Sarkozy d’avoir financé sa campagne présidentielle de 2007 avec de l’argent libyen.

Après son interrogatoire mardi à Paris par un juge d’instruction financier, Carla Bruni-Sarkozy pourrait faire face à plusieurs situations. Elle pourrait être soit accusée de recel de subornation de témoin et association de malfaiteurs pour préparer une escroquerie en bande organisée et pour corruption de personnel judiciaire libanais, soit être reconnue comme témoin assisté, un statut plus favorable, selon une source proche de l’affaire.

Dans cette affaire judiciaire, ouverte depuis le printemps 2021, Nicolas Sarkozy a été mis en examen en octobre pour les mêmes accusations. L’ex-président est soupçonné d’avoir validé des manœuvres en novembre 2020 pour obtenir un revirement de Ziad Takieddine, le principal témoin dans l’affaire du financement libyen de sa campagne de 2007, qui sera jugée en 2025.

Dans une interview depuis Beyrouth, au Liban, où il réside, Takieddine avait affirmé que Nicolas Sarkozy n’avait pas reçu un seul centime, en espèces ou autre, de la part du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Mimi Marchand est également suspectée dans cette affaire.

Dans le cadre d’une opération présumée visant à déjouer la justice française, une douzaine de personnes font l’objet d’une enquête pour leur implication à différents niveaux. Michèle Marchand, surnommée « Mimi », ex-sovereine de la presse à scandales et amie de Carla Bruni-Sarkozy, fait partie des suspects.

On a déjà interrogé Carla Bruni-Sarkozy deux fois par les agents de l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), d’abord en tant que témoin en juin 2023, puis en tant que suspecte au début de mai. Elle est supposément impliquée pour avoir sollicité vers la fin de 2019 une ligne téléphonique secrète, qui aurait été utilisée par les Sarkozy pour recevoir des messages de Mimi Marchand concernant le développement de l’opération.

Cependant, lors de son interrogatoire en mai, elle a rejeté l’idée de posséder cette ligne téléphonique secrète et a maintenu qu’elle n’était pas au courant du voyage de Mimi Marchand à Beyrouth en octobre 2020 pour interviewer Ziad Takieddine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1300
Actualité

Faire l’acquisition d’une île

19 juillet 2024
S'endormir à côté de l'océan, vivre en solitude au cœur de la nature, ou naviguer librement sur votre propre bateau : tout cela peut devenir réalité si vous décidez d'acheter…
example 1297
Actualité

« Bureau MSF attaqué à Djibo, Burkina »

19 juillet 2024
Médecins Sans Frontières (MSF) a rapporté le jeudi que leur bureau à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, avait été la cible d'une attaque le mercredi 17 juillet. Cette…