×
google news

Pezeshkian, réformateur, gagne présidentielle Iranienne

Masoud Pezeshkian, un candidat réformiste à la présidence iranienne, a triomphé face à Saïd Jalili, un ultraconservateur, d’après les chiffres finaux annoncés le samedi 6 juillet sur la télévision nationale. Selon les chiffres rapportés, Pezeshkian, le député, a rassemblé 16,3 millions de voix, comparées aux 13,5 millions obtenues par Jalili, un ex-négociateur sur le nucléaire. Mohsen Eslami, le porte-parole de l’autorité électorale, a annoncé ces chiffres, relayés par l’agence de presse officielle, l’Irna.

Les scrutins en Iran captent l’attention internationale, puisque le pays est impliqué dans plusieurs crises géopolitiques allant de la guerre à Gaza jusqu’au débat sur le nucléaire, où il fait face aux pays occidentaux, en particulier les États-Unis, son adversaire de longue date.

Malgré un taux d’abstention élevé lors du premier tour, environ 61 millions d’iraniens ont été invités à voter le vendredi dans les 58 638 bureaux de vote du pays. Après avoir récolté 42,4% des votes au premier tour, Pezeshkian, âgé de 69 ans, prône pour un Iran plus accueillant envers l’Occident. Jalili, qui a recueilli 38,6% des voix, est notoire pour ses positions rigides face à l’Occident.

Pezeshkian a été soutenu par les anciens présidents, Mohammad Khatami le réformiste et Hassan Rohani le modéré. Son rival de 58 ans, de son côté, a reçu le soutien de Mohammad-Bagher Ghalibaf, le président conservateur du parlement, qui s’est classé troisième avec 13,8 % des voix au premier tour.

Le scrutin, mis en place précipitamment à la suite du tragique accident d’hélicoptère le 19 mai qui a coûté la vie au président très conservateur Ebrahim Raïssi, s’inscrit dans un climat de grogne générale, la situation économique étant fortement affectée par des mesures de rétorsion internationales. Participer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 959
Actualité

« La chenille : symbole du vivre-ensemble »

14 juillet 2024
Le dimanche 7 juillet à midi, une scène inhabituelle a eu lieu dans un wagon du métro de Paris : des passagers énergiques ont improvisé une chenille, manœuvrant entre leurs…
example 957
Actualité

« Savoir sur Thomas Crooks, attaquant Trump »

14 juillet 2024
Le samedi 13 juillet, peu après 18 heures (minuit à Paris), une tentative d'assassinat a visé l'ex-chef d'état américain, Donald Trump, lors d'un rassemblement public à Butler, en Pennsylvanie, près…