×
google news

Manifestations contre l’immigration clandestine Canaries

Les îles Canaries, territoire espagnol, ont connu des manifestations le samedi 6 juin. Ces manifestations avaient pour but de contester l’immigration clandestine qui affecte l’archipel. Les îles ont déjà reçu plus de 19 000 migrants depuis le début de l’année en cours. Parmi les villes qui ont participé à ces manifestations se trouvent Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife, où divers manifestants scandaient des slogans tels que « Protégeons nos districts » et « Non à l’immigration illégale ». Selon des informations émanant de médias locaux, plusieurs centaines de personnes ont participé à ces manifestations sur cet archipel situé dans l’océan Atlantique, non loin des côtes de l’Afrique du Nord-Ouest.

Juan Manuel Garcia, un protestataire âgé de 70 ans, a exprimé à l’Agence France-Presse que la situation actuelle aux Canaries est intenable. Il a de plus précisé que les ressources des Canaries sont insuffisantes pour prendre en charge tous les arrivants. Pour sa part, Rudy Ruyman, l’un des organisateurs du rassemblement, a condamné l’exploitation de ces personnes par les groupes mafieux. Ces derniers, selon lui, profitent de chaque mort en mer pour augmenter leurs activités de trafic d’êtres humains. Malgré l’appel de certains avocats à l’interdiction de ces manifestations en raison de leur potentiel en nature de crimes de haine, ces demandes n’ont pas abouti.

Notons que l’Espagne fait partie des trois principales voies d’entrée pour les immigrants en Europe, aux côtés de l’Italie et de la Grèce. Jusqu’à présent, le nombre total de migrants arrivés par voie maritime aux Îles Canaries s’établit à 19 257, répartis à bord de 297 différents bateaux. Ce chiffre marque une nette augmentation par rapport aux 7 213 migrants arrivés lors de la même période l’année précédente, à bord de 150 embarcations. Les statistiques du ministère de l’Intérieur indiquent une hausse très significative du nombre d’arrivées, passant de 15 600 en 2022 à près de 40 000 en 2023.

Bien que la voie migratoire de l’Atlantique soit très périlleuse, elle gagne en popularité car elle est moins surveillée que la Méditerranée. Le samedi dernier, un bateau de fortune a accosté à El Hierro, une petite île située au sud-ouest des Canaries, transportant 56 individus, dont un mort, selon les services d’urgence. Sur les cinq premiers mois de l’année, plus de 5 000 migrants ont perdu la vie en essayant d’atteindre l’Espagne par la mer, la plupart sur la voie des Canaries, ce qui représente un taux de 33 décès quotidiens. Ces chiffres ont été rapportés en juin par l’ONG espagnole Caminando Fronteras.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1300
Actualité

Faire l’acquisition d’une île

19 juillet 2024
S'endormir à côté de l'océan, vivre en solitude au cœur de la nature, ou naviguer librement sur votre propre bateau : tout cela peut devenir réalité si vous décidez d'acheter…
example 1297
Actualité

« Bureau MSF attaqué à Djibo, Burkina »

19 juillet 2024
Médecins Sans Frontières (MSF) a rapporté le jeudi que leur bureau à Djibo, dans le nord du Burkina Faso, avait été la cible d'une attaque le mercredi 17 juillet. Cette…