×
google news

« Apéro avec Yamê: Origine toujours demandée »

Yamê, le chanteur qui a été la révélation masculine aux Victoires de la Musique 2024, promettait un apéritif festif et certainement musical. Avant de lancer son mini-album en automne 2023, Elowi, ce chanteur de trente ans, a participé à tous les jam sessions musicaux de Paris. Ces événements rassemblent des musiciens de tous genres pour une improvisation collective. Il était donc probable qu’il nous amène dans un de ses lieux préférés, qui ont contribué à sa croissance artistique, et où ses amis musiciens le connaissent toujours sous le nom de Manu. En l’espace de six mois, ce pianiste est devenu le nouveau chouchou des plateformes de streaming. Ses clips « Bécane » et « Bahwai » sont devenus un phénomène viral, attirant des millions de spectateurs.

Le musicien d’origine franco-camerounaise, connu pour sa dentition atypique suite à une chute durant son enfance, s’apprête à sillonner les festivals estivaux. On pourra le retrouver à Belfort pour les Eurockéennes le 5 juillet, aux Vieilles Charrues de Carhaix (Finistère) le 11 juillet, aux Nuits Secrètes d’Aulnoye (Nord) le 13 juillet, ou encore aux Francofolies de La Rochelle le 14 juillet. Il y interprètera sa musique, qu’il qualifie d’inclassable, fusion de jazz à la Richard Bona, de rumba façon Papa Wemba, et d’un chant à l’équilibre entre rap et lyrisme. À l’heure convenue, Yamê est déjà installé, savourant un mojito passion tout en agitant doucement les perles d’ambre accrochées à ses tresses. S’il sirote tranquillement son cocktail, c’est que l’alcool lui est généralement peu favorable. Il précise : « Les apéritifs, ce n’est pas mon quotidien, mais je ne les décline jamais ». Avant de démarrer le sien, il utilise une application sur son téléphone connectée aux caméras de son véhicule pour vérifier qu’aucun agent de police municipale ne s’approche. Sa voiture est mal stationnée.

L’endroit se trouve être la Petite Halle de La Villette, dans le 19ème district. Les moineaux se battent pour des miettes de pain dispersées sur le sol du café-musique, pendant que les musiciens terminent leurs répétitions sur scène. Ici, en 2018, il a fait la rencontre de son batteur actuel, Daryl, le fils de l’artiste Blick Bassy. « Je venais de commencer au Carré Saint-Michel quelques mois plus tôt [Paris 6ème]. Cet événement était nommé « Jam de la casserole », c’était une jam de haut calibre. J’ai pris un sacré choc. Des musiciens talentueux y étaient présents. On les voit pas en été car ils sont en tournée mais en hiver, ils sont ici, entre des spectacles. C’était ici que j’ai vu Daryl pour la première fois. » Vous avez encore 67,95% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 957
Actualité

« Savoir sur Thomas Crooks, attaquant Trump »

14 juillet 2024
Le samedi 13 juillet, peu après 18 heures (minuit à Paris), une tentative d'assassinat a visé l'ex-chef d'état américain, Donald Trump, lors d'un rassemblement public à Butler, en Pennsylvanie, près…
example 954
Actualité

Le défi de la mémoire d’Hugo Pratt

14 juillet 2024
Alors que les discours et applaudissements sur le thème de la bande dessinée résonnent dans le gigantesque hall du Centre Georges-Pompidou, Silvina Pratt se fraye un chemin à travers la…
example 951
Actualité

« Guerre Ukraine: Russie dénonce soutien américain »

14 juillet 2024
Découvrez tous nos articles, études et reportages concernant le conflit en Ukraine. La couverture complète du "Monde" comprend des reportages, des études et des explications détaillées. Des lauréats du Prix…