×
google news

Français étrangers inquiets du débat binationalité

La participation aux élections législatives semble faire l’objet d’une attention particulière de la part des Français résidant à l’étranger. Ils ont la possibilité d’élire onze représentants à l’Assemblée nationale. Les Français vivant hors des frontières de la France ont le choix entre voter sur leur lieu de résidence, voter par procuration ou par Internet. Pour le premier tour, la période de vote en ligne était fixée entre le 25 et le 27 juin. Le jeudi 27 juin au soir, le ministère des Affaires étrangères a révélé que « plus de 410 000 votes en ligne » avaient été enregistrés. « Un niveau de participation historique ! En comparaison, en 2022, vous étiez 250 000 à voter », s’est réjoui le ministère. Pour un syndicaliste du Quai d’Orsay, la faible quantité de bureaux de vote à l’étranger, due à des périodes de préparation très courtes, pourrait également expliquer cette mobilisation en ligne.
Par exemple, dans la circonscription consulaire de Berlin, qui compte 21 200 inscrits, 8 439 électeurs (39,8%) ont voté en ligne, soit 250 de plus que le total des électeurs ayant voté au deuxième tour des élections législatives de juin 2022, tous types de vote confondus (vote à l’urne, vote par correspondance ou en ligne).
Dans la 7e circonscription des Français de l’étranger (comprenant l’Allemagne, l’Europe centrale et les Balkans) où 123 000 personnes sont inscrites, environ 33% des électeurs ont voté en ligne. Par rapport aux élections législatives de 2022, le nombre d’électeurs ayant voté en ligne a augmenté de manière significative, comme à Munich (+50%) et à Berlin (+40%), qui représentent à elles deux près du tiers des électeurs de la circonscription.
« Vraie peur du RN ».

Aux États-Unis, l’engagement civique est palpable. Le consulat de New York a signalé, le 27 juin, 1300 procurations locales, soit le double de celles comptabilisées avant les élections européennes. De plus, le taux de participation à la votation en ligne a culminé à 35,9 % pour l’ensemble de la circonscription nord-américaine. Ce taux est nettement supérieur aux 21,3 % du premier tour des législatives 2022 et aux 15,1 % des européennes.

Les électeurs apprécient cette facilité de vote, notamment Marguerite Talbourdet, une jeune expatriée française travaillant dans une société d’art et mariée à un Américain, qui a voté en ligne. Selon Mme Talbourdet, qui aspire à obtenir la citoyenneté américaine, la communauté française à l’étranger ressent une inquiétude palpable face au RN (Rassemblement National) et à ses projets réglementaires pour certaines professions.

La carrière politique de Roland Lescure, candidat pro-Macron, semble complexe. Lescure a dénoncé l’impôt universel proposé par Jean-Luc Mélenchon, générant un débat sur la taxation pour les français résidant en Amérique du Nord. Dans un tweet, il a avancé que ces citoyens seraient mécontents d’apprendre qu’avec le Nouveau Front Populaire (NFP), ils seraient taxés à la fois dans leur pays de résidence et en France. L’impact fiscal est un sujet brûlant de discussion de part et d’autre de l’Atlantique.

Le reste de l’article reste à lire pour les abonnés, qui peuvent accéder à 56.11% du contenu restant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1491
Actualité

« Logement: Décence Jugée, Indécence Allocative »

22 juillet 2024
Les aides pour le logement fournies par les caisses d'allocations familiales (CAF) sont strictement réservées pour les résidences jugées « décents » selon la loi du 6 juillet 1989. Cela…
example 1490
Actualité

Kamala Harris: Force dans le camp démocrate

22 juillet 2024
Si tout va selon les plans de Kamala Harris, ses 107 jours les plus cruciaux de sa vie débutent maintenant. Longtemps éclipsée par Joe Biden, dont elle est la vice-présidente,…