×
google news

« Annulation d’une soirée xénophobe à Rouen »

Malgré l’approbation initiale de la justice, une soirée à thème xénophobe, nommée « Ausländer Raus » (soit « Les étrangers dehors » en français), prévue pour le 28 juin, a finalement été annulée par ses organisateurs. Cet événement devait avoir lieu dans un bar identitaire situé à Rouen. Les organisateurs avaient formé un référé-liberté auprès du tribunal administratif de Rouen après que Nicolas Mayer-Rossignol, le maire socialiste de la ville, avait prononcé un arrêté municipal visant à interdire cette soirée. Le tribunal a accordé leur requête le vendredi en fin de journée.

Les organisateurs ont justifié l’annulation de leur soirée sur les réseaux sociaux en expliquant qu’elle avait pour objectif de stimuler un débat sur l’immigration en France, mais que l’intitulé provocateur avait suscité beaucoup d’émotion qui était hors de propos par rapport à leurs intentions.

Le nom de la soirée avait déjà fait sensation : le tribunal de Rouen a déclaré dans un communiqué que l’interdiction de la soirée représenterait une « violation de la liberté fondamentale d’association et de réunion ». Le juge a ajouté que rien n’a démontré que le slogan de la soirée, « Ausländer Raus », provient de la propagande ou de chansons distribuées pendant le régime national-socialiste, aussi connu sous le nom de nazisme.

Le slogan xénophobe « Ausländer Raus », popularisé par des adolescents grâce à son mélange avec la musique techno de Gigi D’Agostino, faisant parfois même référence au salut nazi, a suscité l’indignation. Cependant, malgré l’attention que le slogan a suscité, le tribunal administratif a noté que les autorités allemandes n’ont pris aucune mesure pénale contre son utilisation par les étudiants en mai 2024. De plus, une plainte adressée au procureur par le maire de Rouen le 21 juin 2024 est restée sans réponse.

Le maire, Mayer-Rossignol, a exprimé son intention de faire appel de cette décision devant le Conseil d’Etat. Il insiste sur le fait que l’appel xénophobe implicitement contenue dans le slogan « Ausländer Raus » ou « les étrangers dehors » n’a pas sa place à Rouen ou ailleurs en France.

Le préfet de Seine-Maritime a interdit toute manifestation près du bar situé dans une rue piétonne du centre-ville, du vendredi à 17h jusqu’au samedi à 4h, craignant des désordres publics et des confrontations. Cette interdiction n’est pas ciblée par la décision du tribunal administratif.

Une manifestation visant à s’opposer à la présumée « soirée raciste et anti-étrangers » organisée par le bar Le Mora était prévu le même jour, en dehors de la zone sujette à l’interdiction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1491
Actualité

« Logement: Décence Jugée, Indécence Allocative »

22 juillet 2024
Les aides pour le logement fournies par les caisses d'allocations familiales (CAF) sont strictement réservées pour les résidences jugées « décents » selon la loi du 6 juillet 1989. Cela…
example 1490
Actualité

Kamala Harris: Force dans le camp démocrate

22 juillet 2024
Si tout va selon les plans de Kamala Harris, ses 107 jours les plus cruciaux de sa vie débutent maintenant. Longtemps éclipsée par Joe Biden, dont elle est la vice-présidente,…