×
google news

« Femme Trophée Entre Champagne et Milliardaires »

Que partagent ensemble des célébrités telles que les sœurs Kardashian-Jenner, Hailey Bieber, Paris Hilton et Gigi et Bella Hadid ? Mis à part leur statut d’icônes de la mode indiscutables, toutes auraient été des « filles des yachts ». C’est une pratique moins glamour qu’il n’y paraît, avec des images de célébrités se prélassant en maillots de bain haut de gamme sur les yachts d’hommes d’affaires.

Le film Une fille facile (2019) peint un tableau exact de cette réalité. Il dépeint un conte sombre sur l’attrait de la richesse, réalisé par Rebecca Zlotowski, et mettant en vedette Zahia Dehar, l’ancienne call-girl sollicitée par quatre footballeurs de l’équipe de France en 2009-2010 alors qu’elle était encore mineure. Elle joue le rôle de Sofia, une jeune fille à la sexualité épanouie qui utilise ses attraits physiques pour s’adonner au yachting, espérant échapper à sa condition sociale. Elle entraîne sa jeune cousine Naïma (Mina Farid), fille d’une femme de ménage, dans ce monde d’illusions, où le corps devient une monnaie d’échange.

Le mot « yachting » a vu le jour en 2013 dans un article du Hollywood Reporter sur le Festival de Cannes. Il fait référence, en plus de la navigation de plaisance, au recrutement d’escortes – jeunes mannequins, stars de télé-réalité en déclin, ou noctambules débusquées sur les réseaux sociaux – pour venir faire la fête (et plus si affinités) sur le méga-yacht d’un homme riche et âgé. Dans cette industrie discrète, certaines agences de modèles vont jusqu’à fournir ces jeunes femmes, attirées par le luxe tout autant que par le sentiment d’exclusivité et les opportunités de réseautage. Elles se retrouvent souvent en bikini sur le pont arrière d’un énorme yacht, coincées entre un Emirati et un seau de champagne. Invitation pour une « partie de poker » est un exemple de proposition.

Emily Ratajkowski, l’actrice et mannequin américaine, a secoué l’industrie de la mode avec ses révélations dans son livre intitulé « My Body », publié par Seuil en 2022. Dans ce dernier, elle explore la notion de l’empowerment des femmes à travers leur corps et expose l’envers du décor de la vie de mannequin. Ayant une énorme présence sur Instagram avec près de 29,8 millions de followers, Ratajkowski, aussi connue sous le pseudo « EmRata », a pris part à de nombreux événements depuis l’âge de 19 ans. Ces soirées, souvent organisées par des hommes d’affaires fortunés cherchant à s’entourer de « trophées » féminins, ont été immortalisées sur internet. On la voit souvent en train de danser et s’amuser avec ses amies Gigi Hadid et Hailey Baldwin, lors d’une soirée sur un yacht à Cannes en 2017. Cependant, elle confie que cette expérience, initialement valorisante, a changé de teinte lorsqu’elle a pris conscience de la nature non féministe de ces événements et de l’influence qu’elle pourrait avoir sur les jeunes filles aspirant à suivre son exemple. Le reste de cet article est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1027
Actualité

Vol de données AT&T : millions touchés

15 juillet 2024
L'entreprise américaine AT&T a confirmé que les données téléphoniques de presque tous ses 90 millions d'abonnés ont été infiltrées pendant une période de six mois en 2022, constituant un des…
example 1026
Actualité

Étau judiciaire se resserre sur Bolsonaro

15 juillet 2024
Les nuages judiciaires s'amoncellent subitement sur Jair Bolsonaro. L'ancien chef d'État brésilien, qui a dirigé le pays de 2019 à 2023, a récemment fait face à plusieurs échecs judiciaires. Risquant…