×
google news

Banques séduisent les primo-accédants immobiliers

D’après la Banque de France, la majorité des personnes qui contractent un prêt immobilier pour leur habitation principale sont des acquéreurs novices, appelés « primo-accédants ». Cette démarche représente un jalon significatif non uniquement pour ces derniers, mais également pour leur institution financière car ces jeunes acheteurs sont activement recherchés par les banques. Comme l’éclaire Maël Bernier, représentant de Meilleurtaux, c’est une chance pour les banques d’établir une fidélisation avec le client à un moment crucial de sa vie.

Généralement, les primo-accédants sont en phase initiale de leur carrière, avec des opportunités d’accroissement de leurs revenus à venir. « Par la suite, la banque peut leur suggérer divers produits d’investissement, un prêt pour une voiture, etc. » explique Ludovic Huzieux, co-fondateur d’Artémis Courtage. Ces offres sont diverses manières de maximiser le rendement de la relation et de rajeunir leur clientèle.

En conséquence, les prêteurs proposent fréquemment des termes spécifiques aux primo-accédants. « Les jeunes ont été les plus affectés par la hausse des taux d’intérêt de prêt immobilier ces deux dernières années, ce qui a considérablement diminué leur pouvoir d’emprunt », rappelle Yoanne Bobe, responsable de l’offre de crédit de La Banque postale. Au contraire, les emprunteurs qui sont déjà propriétaires et qui vendent leur propriété pour en acquérir une plus vaste ont généralement réaliser un profit significatif, ce qui accroît automatiquement leur potentiel d’achat immobilier.

Selon Yoanne Bobe, La Banque postale ne favorise pas uniquement les emprunteurs à hauts revenus avec ses conditions les plus favorables, mais aussi les jeunes à revenus moyens. Si vous avez moins de 35 ans, cette banque vous offre une réduction de 0,10 point sur le taux ainsi qu’une diminution des frais de dossier – ils sont seulement de 0,80% et de 1 000 euros au lieu de 1% et 2000 euros. Quoique la proposition dépende de l’âge et non du statut de premier acquéreur immobilier, en pratique, ce sont majoritairement des jeunes qui réalisent leur premier achat.

Fabienne Amblard-Larolphie de la Caisse d’Épargne confirme que l’achat immobilier peut être un défi pour les jeunes acquéreurs, qui ont souvent besoin d’un soutien supplémentaire dans cette étape cruciale de leur vie. Par conséquent, cette banque offre aux acheteurs éligibles au Prêt à Taux Zéro (PTZ) du gouvernement, un prêt supplémentaire sans aucun intérêt jusqu’à hauteur de 20 000 euros. La Banque Populaire et le Crédit Agricole d’Ile-de-France offrent également le même soutien, avec une limite de 25 000 euros et 20 000 euros respectivement, alors que chez LCL, tous les premiers acquéreurs, éligibles ou non au PTZ, peuvent bénéficier d’une somme de 20 000 euros sans intérêt.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 867
Actualité

« Direct: Dernières Nouvelles Guerre Ukraine »

13 juillet 2024
C'est avec l'aide de Minh Dréan, Pierre Bouvier, Cécile Bouanchaud, Anna Villechenon, Glenn Cloarec et Agnès Gautheron que cette émission en direct a été animée. Nous vous invitons à lire…
example 865
Actualité

Shin Bet admet violation conventions internationales

13 juillet 2024
Les abus subis par les prisonniers Palestiniens dans les établissements pénitentiaires israéliens, avec un surplus de 6 500 détenus par rapport à la capacité standard de 14 500, sont devenus…