×
google news

« Qatar poursuit médiation dans guerre Israël-Hamas »

Au cours de la nuit entre jeudi et vendredi, Israël et le Hezbollah libanais ont une nouvelle fois confronté leurs forces à travers des tirs frontaliers, suite à une montée en intensité des discours guerriers entre les deux parties. L’armée israélienne a déclaré avoir intercepté un « engin volant » lancé depuis le Liban, tandis que plusieurs médias locaux ont rapporté des bombardements israéliens dans le sud du Liban.

Le Hezbollah avait précédemment revendiqué divers assauts jeudi, inclus une attaque via « des dizaines de missiles Katioucha » sur une base militaire au nord d’Israël, suite à la perte d’un de leurs militaires lors d’un bombardement israélien dans le sud du Liban. L’armée israélienne a admis avoir « neutralisé » un chef militaire du mouvement ainsi qu’un « site de lancement de missiles surface-air » du Hezbollah, cette organisation étant armée et soutenue financièrement par l’Iran.

Aux États-Unis, le conseiller à la sécurité nationale israélien, Tzachi Hanegbi, et le ministre des affaires stratégiques israélien, Ron Dermer, se sont réunis avec le secrétaire d’état américain, Antony Blinken.

Le porte-parole du secrétaire d’état, Matthew Miller, a déclaré que Blinken a insisté sur « l’urgence de prévenir une nouvelle escalade au Liban » grâce à une « résolution diplomatique qui permettrait aux familles israéliennes et libanaises » délogées par les tirs croisés à la frontière « de regagner leurs foyers ».

L’armée israélienne a déclaré mardi qu’elle avait approuvé « des projets opérationnels pour une attaque sur le Liban ». Le ministre des Affaires étrangères d’Israël, Katz, a déclaré que dans un conflit total, le Hezbollah serait anéanti. Le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a répondu mercredi par un discours belliqueux, prévenant qu’en cas d’agression israélienne contre le Liban, aucun endroit en Israël ne serait à l’abri des missiles et des drones de son organisation.

Nasrallah a également prévenu qu’en cas de guerre, Israël devrait s’attendre à un affrontement sur tous les fronts : terrestre, maritime et aérien. Il a ajouté que son organisation avait acquis des armes supplémentaires et comptait plus de 100 000 combattants prêts à se battre.

Jeanine Hennis-Plasschaert, la coordinatrice spéciale des Nations Unies pour le Liban, a exhorté toutes les parties à cesser les hostilités.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1017
Actualité

« Orages: 22 départements en vigilance orange »

15 juillet 2024
Vingt-deux départements du centre-est et du nord-est de la France ont été mis en alerte orange par Météo-France, en raison des risques d'orages prévus pour la journée du lundi 15…
example 1015
Actualité

Fusillade dans l’Allier: quatre morts

15 juillet 2024
Le drame a eu lieu samedi dernier, le 13 juillet, à Espinasse-Vozelle, dans l'Allier, aux alentours de 21h30. Un homme de 57 ans a tiré sur ses voisins, tuant trois…
example 1014
Actualité

« Projet de gouvernement réussi en 1899 »

15 juillet 2024
Le 22 juin 1899, pendant l'agitation de l'affaire Dreyfus, Pierre Waldeck-Rousseau, un républicain modéré et disciple de Léon Gambetta, a formé un gouvernement dit de "défense républicaine". Celui-ci comprenait non…