×
google news

« Apple retire l’application Radio France en Chine »

La Chine maintient sa position de réguler les contenus étrangers qui lui désagrèent. Sur ordre des dirigeants chinois, Apple, la grand entreprise numérique américaine, est actuellement en train d’éliminer Radio France et France Inter de son app store chinois. La nouvelle a été communiquée par l’entreprise publique française à l’Agence France-Presse (AFP) le jeudi 20 juin.

Dans une déclaration à l’AFP, Radio France a exprimé son déception face à cette décision d’Apple. Ils ont exprimé des regrets quant à la perte d’un accès facile à leurs directs et podcasts pour leurs auditeurs basés en Chine, en particulier à leurs contenus d’information vérifiés. Radio France a été informée de ce retrait par Apple via un message que l’AFP a pu consuliter.

Apple s’est toujours gardé de contrarier le gouvernement chinois. L’entreprise américaine a expliqué qu’ils ont agit « à la demande de l’administration chinoise du Cyberespace (CAC) », car l’application de Radio France « contenait du contenu qui est illégal en Chine ». Selon Laurent Frisch, le directeur du numérique et de la stratégie d’innovation de Radio France, l’application influerait l’opinion publique chinoise. Il a déclaré suspecter que le podcast de France Inter sur le président chinois « Xi Jinping, le prince rouge » soit la cible.

En avril, Apple a également retiré WhatsApp et Threads de sa boutique d’application en ligne chinoise à la demande du régulateur d’Internet de Chine. Les produits de cette marque sont extrêmement populaires en Chine, ce qui en fait l’un des principaux marchés du groupe en dehors des États-Unis. Apple s’est toujours abstenue d’exprimer son avis sur des sujets sensibles ou de contrarier le pouvoir chinois. Son PDG a été reçu plusieurs fois par des hauts responsables, comme s’il était un chef d’État.

La surveillance rigoureuse des médias et de l’internet par la Chine est manifeste. Une censure sévère et une réglementation stricte sont pratiquées pour les contenus qui pourraient ternir l’image de la politique de l’Etat ou inciter des troubles. Plusieurs plateformes étrangères, telles que Google, YouTube et d’autres réseaux sociaux, ne sont pas disponibles en Chine. Pour déjouer ces barrages, l’utilisation de technologies informatiques telles que les réseaux privés virtuels (VPN) est essentielle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 841
Actualité

Chef Lili Gadola: Trois Recettes Marseillaises

12 juillet 2024
Situé au cœur de la ville de Marseille, le restaurant Limmat donne une impression d'être au beau milieu des marches qui mènent vers l'effervescence du cours Julien. Acheté par la…
example 840
Actualité

« Six femmes mutilées découvertes à Nairobi »

12 juillet 2024
Une enquête a été lancée par la police kényane après la trouvaille de six cadavres féminins mutilés dans une décharge de Nairobi, la capitale, le vendredi 12 juillet. Bien que…
example 838
Actualité

« Bac 2024: Taux de réussite 91,4% »

12 juillet 2024
Après la session de rattrapage du baccalauréat 2024, 684 200 étudiants ont été admis, comme l'a indiqué le ministère de l'éducation nationale le vendredi 12 juillet. Le pourcentage d'élèves de…
example 835
Actualité

« Rouverture de la cathédrale de Rouen »

12 juillet 2024
Suite à l'incendie qui a éclaté sur le lieu de sa restauration, la cathédrale de Rouen a de nouveau accueilli le public le vendredi 12 juillet. « Les portes de…