×
google news

Président d’Ordre Médical Accusé de Violence

« « Je ne me tairai plus face à ces agressions physiques et mentales. Je n’ai plus peur de m’exprimer ». À La Réunion, les déclarations publiques d’une médecin généraliste de Saint-Pierre, Docteur Lise François, qui accuse son ancien partenaire, le Docteur Benjamin Dusang, président du conseil départemental de l’Ordre des Médecins (CDOM), d’avoir incité un malaise prononcé au sein de la communauté médicale, bien au-delà des faits allégués, en raison du moment où cette affaire a été révélée publiquement. Par ailleurs, des contre-attaques sont lancées contre l’accusatrice.

Longtemps confinée à l’état de rumeur dans la profession, l’annonce, par Le Quotidien de La Réunion le 4 juin, d’une plainte déposée en 2023 et d’une enquête pénale contre le Docteur Dusang, survient dans une atmosphère d’élections, le vendredi 21 juin, pour le renouvellement de la moitié des membres du CDOM, dont le mandat de l’accusé est en jeu.

Le Docteur Dusang, médecin réanimateur au CHU, qui n’a pas voulu répondre à nos demandes, rejette ces « accusations diffamatoires » dans une conversation WhatsApp destinée à ses pairs, condamnant une « méthode détestable employée par mon opposition ».

La Dr. Lise François n’a pas choisi de révéler ces abus par nécessité électorale, comme le souligne cette médecin candidate pour un poste de conseillère ordinale. En fin 2022, elle indique qu’elle a été stupéfaite de découvrir que son ex-partenaire, en tant que président du conseil, proposait des séminaires pour les médecins sur les violences conjugales. « Le fait qu’il se présente comme un sauveur de femmes est inacceptable pour moi », confie-t-elle au Monde. « La contradiction et la manipulation m’ont mise hors de moi. C’est ce qui a déclenché tout.  » Elle regrette ne pas l’avoir fait plus tôt. « Ma dignité de femme et de mère m’avait jusqu’à présent réduite au silence », note Lise François.

« Tout en maintenant [ma cliente] sous silence »

Les incidents datent de décembre 2008. Elle relate qu’une dispute a éclaté après « un dîner en tête à tête », suite à une cigarette. Le médecin accuse son ancien partenaire de l’avoir poussée contre un mur. Un certificat médical, que Le Monde a pu consulter, attestant ses lésions : fracture de l’extrémité externe de la clavicule et fracture d’une côte gauche. Elle soutient que cela a eu lieu après d’autres violences physiques et psychologiques. Dans un courriel d’excuses, trois jours après, Benjamin Dusang lui écrit : « Je n’ai jamais voulu te faire mal. Mais je t’ai blessée quand même. »

Il reste encore 45,28% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1593
Actualité

« La Chine médiatrice entre Hamas, Fatah »

23 juillet 2024
L'effort déployé par la Chine pour parvenir à un texte conjoint du Hamas et du Fatah en faveur d'une réconciliation intra-palestinienne a été intensif, cela s'est produit le mardi 23…
example 1591
Actualité

« Première usine de lithium en Alsace »

23 juillet 2024
La première raffinerie de lithium française s'établira à Lauterbourg, située à l'extrême nord de l'Alsace, dans le Bas-Rhin, selon le promoteur du projet, qui a conclu un accord de location…