×
google news

« Marco Mouly, ‘roi d’arnaque’, arrêté »

« Marco l’Élégant » se retrouve de nouveau sous le poids de la justice. Après sa condamnation en 2017 pour un vaste cas de fraude à la « taxe carbone », Marco Mouly a été mis en garde à vue le 17 juin selon BFM-TV et une source proche du dossier a confirmé cette information au Monde. Les charges actuelles sont liées à une organisation d’insolvabilité, une escroquerie au jugement et un abus des biens sociaux remontant à une escroquerie organisée depuis la fin des années 90.

En 2019, M. Mouly a reçu une condamnation définitive à trois ans de prison suspendue. Le respect de certaines obligations, tels qu’exercer un emploi, se soumettre à des examens médicaux ou à des soins, et payer une amende de 15 000 euros au Trésor public, lui ont permis d’éviter l’emprisonnement.

Cependant, alors que sa probation touchait à sa fin, un juge a décidé de révoquer une partie de sa peine suspendue en mars, le renvoyant en prison pour purger dix-huit mois sur les trois ans initialement prononcés. Selon le verdict que Le Monde a consulté, « Marco Mouly » n’a pas respecté les conditions spécifiées dans le jugement de 2019. Il aurait fabriqué de faux documents et organisé son insolvabilité pour échapper à ses obligations. Ces soupçons sont au centre d’une nouvelle enquête judiciaire, confirmée au Monde par le parquet de Paris, et sont aujourd’hui la raison de sa mise en garde à vue.

Selon les détails de l’enquête menée par les policiers de la brigade de répression de la délinquance économique, des informations ont déjà été transmises à la juge chargée de l’application des peines par le bureau du procureur de Paris. Ils lui ont demandé d’annuler la suspension de peine. Ces informations démontrent les nombreuses tactiques utilisées par l’accusé pour éviter de respecter ses obligations. Selon les déclarations de la juge, Mardoché Mouly (son vrai nom) n’a pas réussi à montrer qu’il a gagné de l’argent grâce à ses activités publiques, notamment ses séries sur Netflix et Canal+, et ses vidéos musicales avec des chanteurs. Il est l’auteur du livre La Cavale (Harper Collins) et d’après l’enquête, il a demandé à être payé moins que sa fille, qui n’a rédigé que quelques lignes.
Pendant sa période de probation, Marco Mouly a essayé de justifier son activité professionnelle argumentant qu’il avait exercé deux emplois successifs. Le premier était dans une entreprise spécialisée dans la production de produits chimiques pour les cigarettes électroniques. La juge a noté que l’entreprise a payé ses cotisations à l’Urssaf pendant un an et demi, mais qu’il n’a reçu que trois salaires, payés en décembre 2021, janvier et début mars 2022.
Il reste encore 49,78% de cet article à lire, et la suite est réservée uniquement aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1551
Actualité

Suspect radicalisé arrêté pour agression taxi

23 juillet 2024
Lundi 22 juillet, à Paris, un individu de 30 ans, connu pour ses convictions islamistes radicales, a été inculpé suite à l'agression d'un chauffeur de taxi près du Mans. Les…
example 1545
Actualité

« La Seine, cœur battant de Paris »

23 juillet 2024
Isabelle Backouche est une experte en histoire urbaine qui a concentré ses recherches sur les lettres et plaintes des parisiens du XVIIIe siècle. Ces documents mettent en évidence leur amour…