×
google news

« Louis Arnaud, Français détenu en Iran, libéré »

Emmanuel Macron a révélé le mercredi 12 juin que Louis Arnaud, un consultant de 35 ans, a fini sa détention en Iran et sera bientôt de retour en France, selon une annonce faite sur le réseau social X. Le président a exprimé sa reconnaissance envers les Omanais et tous ceux impliqués dans la résolution de cette situation et a demandé la libération immédiate des trois autres citoyens français encore emprisonnés en Iran. Il a mentionné spécifiquement Cécile, Jacques et Olivier.

Il est précisé qu’Arnaud est sorti de la prison d’Evin en Iran mercredi matin et, après une évaluation médicale, il a été déclaré apte pour prendre l’avion. Il s’est ensuite rendu à Oman en attendant son vol pour Paris, d’après une déclaration d’une source diplomatique à l’Agence France-Presse. Cette même source affirme que c’est une conclusion favorable pour leur concitoyen.

Arnaud était en route pour un voyage autour du monde qui a débuté en juillet 2022, et l’Iran était un des pays qu’il avait hâte de découvrir, étant attiré par son histoire riche et l’hospitalité de ses résidents, comme l’a expliqué sa mère, Sylvie Arnaud il y a quelques mois.

Arnaud avait été arrêté en septembre 2022 avec quelques autres citoyens européens pour être présumé participant à des rassemblements à la suite de la mort de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne morte suite à son arrestation par la police des mœurs. Bien que ses compagnons de voyage aient été libérés rapidement, Arnaud est resté en detention et a finalement été condamné à cinq ans de prison pour propagande et atteinte à la sécurité de l’état iranien en novembre dernier. Une décision que Paris avait dénoncée comme inacceptable.

« Les charges de propagande et de perturbation de la sécurité de l’Etat iranien contre lui, ont été décrites comme sans fondement par sa mère, qui a exprimé mercredi son « Bonheur immense » suite à l’annonce de sa libération. Sylvie Arnaud a dit, « Nous sommes comblés de bonheur, mais il ne sera total qu’à la rentrée de Cécile, Jacques et Olivier », faisant allusion aux trois autres citoyens français toujours enfermés dans les prisons iraniennes. Ces trois Français comprennent le couple formé par Cécile Kohler et Jacques Paris, qui ont été arrêtés en mai 2022, et un Français prénommé Olivier dont l’identité n’a pas été divulguée. Une source diplomatique a assuré, « Nous poursuivrons sans faute nos efforts pour la libération des trois Français encore emprisonnés en Iran ». En tout, dix citoyens occidentaux sont incarcérés. La libération de Louis Arnaud découle du travail de plusieurs mois mené conjointement par les autorités françaises et iraniennes, y compris les démarches du ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné avec son homologue avant son décès. Le président iranien, Ebrahim Raïssi, et son ministre des Affaires étrangères sont décédés dans un accident d’hélicoptère le 19 mai 2024. En mai dernier, Paris a condamné dans un communiqué «les aveux publics et forcés de la République islamique et les conditions de détention inhumaines et dégradantes que nos compatriotes subissent.» Le Quai d’Orsay avait préalablement demandé leur libération immédiate sans condition, qualifiant ces captifs de « prisonniers d’Etat ».

Il y a environ un an, Benjamin Brière et Bernard Phelan, deux citoyens français, dont Phelan est aussi de nationalité irlandaise, ont été libérés pour des motifs humanitaires. Ils étaient à l’époque très affaiblis en raison d’une grève de la faim.
Cependant, plus de dix citoyens de l’Ouest restent sous la détention de la République islamique d’Iran. Des ONG et leurs soutiens accusent l’Iran d’utiliser ces prisonniers comme moyen de négociation dans des pourparlers bilatéraux.
Cette affaire de libération survient à un moment où la France, accompagnée de ses alliés occidentaux, adopte une position plus ferme à l’égard de Téhéran, une entité également accusée de perturber la stabilité du Moyen-Orient.
Emmanuel Macron a affirmé samedi, aux côtés de son homologue américain Joe Biden, que la France et les États-Unis « sont décidés à exercer les pressions nécessaires » sur l’Iran qui poursuit « une stratégie d’escalade sur tous les fronts ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 840
Actualité

« Six femmes mutilées découvertes à Nairobi »

12 juillet 2024
Une enquête a été lancée par la police kényane après la trouvaille de six cadavres féminins mutilés dans une décharge de Nairobi, la capitale, le vendredi 12 juillet. Bien que…
example 838
Actualité

« Bac 2024: Taux de réussite 91,4% »

12 juillet 2024
Après la session de rattrapage du baccalauréat 2024, 684 200 étudiants ont été admis, comme l'a indiqué le ministère de l'éducation nationale le vendredi 12 juillet. Le pourcentage d'élèves de…
example 835
Actualité

« Rouverture de la cathédrale de Rouen »

12 juillet 2024
Suite à l'incendie qui a éclaté sur le lieu de sa restauration, la cathédrale de Rouen a de nouveau accueilli le public le vendredi 12 juillet. « Les portes de…
example 834
Actualité

Loi controversée sur l’immigration finlandaise

12 juillet 2024
La législation finlandaise controversée autorisant le refus d'entrée aux demandeurs d'asile à la frontière est du pays a été adoptée le vendredi 12 juillet. Cette loi ne permet pas aux…